Après Barbe-bleue

Après Barbe-bleue

conte cruel ou amère réalité ?
abonnez-vous

l’histoire

Après Diogène, l’Opéra rap, Jean de La Fontaine, La fable musicale et Baudelaire, Prince des Huées, la compagnie START 361° conçoit un nouveau spectacle musical autour de la figure de Barbe-Bleue. « Il n’est plus d’époux si terrible » dit de lui Charles Perrault. À l’heure où le compte macabre des féminicides est tenu à jour, on peut légitimement en douter et c’est bien l’intention de Clément Althaus. Sa réécriture contemporaine est résolument engagée. Des témoignages poignants s’entrecroisent autour de Barbe-Bleue qui devient un conte documentaire signé par l’identité musicale de la compagnie. Il s’en dégage un impact dramatique très fort, porté par une harmonie dont la résonance est plus que jamais d’actualité.

ce qu’ils en disent

Je voudrais que ce spectacle soutienne l’élan féministe qui lève les voiles sur les agissements les plus sombres tout en portant la question de l’après dans un message d’espoir. Cette création a pour objet une catharsis. D’une part, je vais me rapprocher d’associations d’aide aux victimes pour recueillir des récits de femmes qui seront interprétés sur scène par des hommes. D’autre part, je souhaiterais recueillir en milieu carcéral des témoignages d’hommes jugés coupables de violences et je voudrais confier cette parole à des femmes. Écrire un conte documentaire à partir d’un conte cruel c’est déjà reconnaître la cruauté de la réalité. Pour soutenir ces voix il me faudra développer un univers musical riche qui parvienne à porter toutes les résonances sourdes de nos blessures intérieures. Clément Althaus

rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du mercredi 17 janvier
Vente à l'unité à partir
du samedi 09 septembre 2023 à 15h
abonnez-vous