À l'Ouest
À l'Ouest
À l'Ouest

À l'Ouest

enfin à anthéa, après leur remarquable réussite dans le OFF d’Avignon 2023
abonnez-vous

l’histoire

Eliza, Yan et Stéphane sont ébranlés par le deuil de leur frère et de leur sœur, décédés dans un incendie. Cette mort brutale à laquelle ils ont assisté est tellement insupportable qu’ils ne rêvent que d’une chose : perdre la mémoire. Mais Hugo et Esther reviennent, tels des membres-fantômes, les suivant en permanence. Les survivants ne vivent alors plus qu’à travers cette quête : pourquoi et comment a eu lieu cet incendie ? Une pièce poignante et délicate qui développe les thématiques profondes de la légèreté de vivre, de la complicité, du bonheur de s’aimer mais aussi des souvenirs et des blessures. Cette chronique familiale drôle et bouleversante, créée par le collectif BAJOUR, permet d’offrir un grand moment de théâtre, incarné et plein d’humour.

ce qu’ils en disent

Nous avons ressenti l’envie profonde d’écrire sur la famille. À l’Ouest se veut un spectacle intime qui s’articule autour de l’espoir et de l’incapacité à fuir. Cette perte de mémoire, nous la voulons active ; comme un mouvement joyeux vers l’oubli et la reconstruction, un chemin qui mène doucement vers l’acceptation. Notre spectacle s’est écrit collectivement, au plateau, dans un aller-retour permanent entre les metteurs en scène et les acteurs. Il s’est fait en accord avec notre travail d’improvisation, en recherche permanente d’être à l’écoute de l’autre, de l’emmener quelque part. Le chant y tient une place particulière. Nous ne sommes pas des chanteurs mais comme les personnages de notre histoire, nous cherchons à inventer des moyens de nous exprimer, de trouver des nouveaux mots qui correspondent à nos sentiments. Leslie Bernard et Matthias Jacquin

ce qu’ils en pensent

Avec son sens du texte et de la scénographie – toujours très visuelle –, le collectif nous fait avancer pas à pas vers le dénouement de cette histoire noire mais hilarante, nous surprenant constamment par son inventivité. Jusqu’à nous hanter avec ses obsessions. Youness Bousenna, Marianne
Le collectif BAJOUR signe un spectacle saisissant sur la famille et la mort, à mi-chemin entre Woody Allen et Peter Pan. Le rythme est vif, les sentiments brûlants et les dialogues ultra réalistes. Marjorie Bertin, Transfuge
Un engagement physique, une fougue à s’emparer de la scène. Emmanuelle Bouchez, Télérama
Vente à l'unité à partir
du samedi 07 septembre 2024 à 15h
abonnez-vous