Le Cercle des poètes disparus
Le Cercle des poètes disparus
Le Cercle des poètes disparus

Le Cercle des poètes disparus

avec six nominations aux molières 2024, c’est une fabuleuse adaptation de l’inoubliable film
abonnez-vous

l’histoire

Welton est une académie fondée sur quatre piliers que sont l’honneur, la tradition, la discipline et l’excellence. Des valeurs dont se moque ouvertement un petit groupe d’étudiants rebelles. Leur esprit de transgression va trouver un écho particulier dans les propos de leur nouveau professeur de littérature, John Keating, qui fait figure d’OVNI dans ce monde universitaire ultra-rigide. Curieux de ce personnage charismatique, les élèves découvrent qu’il fréquentait lui-même les bancs de Welton des années avant eux et qu’il était membre du Cercle des Poètes Disparus, un groupe d’esprits libres férus de poésie. Cette nouvelle génération va alors reprendre le flambeau.

ce qu’ils en disent

Cela fait 11 ans que je rêve de mettre en scène le film qui m’a donné l’envie de lire, d’écrire mais surtout de faire du théâtre. Le Cercle des Poètes Disparus prône des valeurs qui me sont chères : la transmission et la passion d’aller au bout de ses rêves. Le mettre en scène, c’était non seulement l’occasion de concrétiser le mien mais aussi l’opportunité de le faire découvrir aux spectateurs de jeunes pleins d’avenir. C’est aussi une volonté de rappeler que l’enseignement d’un professeur et la lecture de grands textes peuvent per- mettre à des élèves de découvrir des horizons insoupçonnés. Cette histoire pose également une question essentielle que je ne souhaite pas éluder. Peut-on réellement penser par soi-même ? Olivier Solivérès

ce qu’ils en pensent

Jubilatoire. Stéphane Freiss séduit par sa décontraction. Il ne se contente pas d’envoûter sa classe, il enlace aussi le public. Pari gagné. Anthony Palou, Le Figaro
Sublime. Magique. Merveilleux. Un tourbillon théâtral de haute volée. Les comédiens sont époustouflants d’énergie et de talent. À la fin, la salle se lève d’un bond pour applaudir à tout rompre ce bijou. Valentine Rousseau, Le Parisien
Tout sonne juste, tout émeut. Une distribution formidable : le groupe de six jeunes garçons magistralement choisis est époustouflant, Stéphane Freiss est le grand frère, le prof idéal qui donne tellement envie d’en savoir toujours plus. Une mise en scène excellente, du grand théâtre pour tous, d’une éblouissante harmonie, aussi bouleversante et drôle que grave. Armelle Héliot, La Tribune
Vente à l'unité à partir
du samedi 07 septembre 2024 à 15h
abonnez-vous