Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne précédente  de Music-Hall
Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne précédente  de Music-Hall

Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne précédente de Music-Hall

hiegel y est géniale
réservez

l’histoire

Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne, ce manuel des bonnes manières du XIXe siècle, a inspiré à Jean-Luc Lagarce (1957-1995) l’un de ses derniers textes. Il pille allègrement l’ouvrage de la pseudo baronne Staffe pour faire entendre, par le rire, ce que la rigidité des conventions a d’obscène et dénoncer les usages et les abus d’un monde patriarcal toujours à l’œuvre. Pour dire la folie des familles, des cérémoniels et de l’ordre établi, Catherine Hiegel se transforme en conférencière de l’absurde avec la fantaisie et la liberté d’opinion qui la caractérisent. Parce qu’il est aussi acteur et qu’elle a confiance en lui elle a demandé à Marcial Di Fonzo Bo de la mettre en scène. Une belle entente autour du théâtre contemporain qui a valu à la comédienne en 2011 un Molière pour son interprétation de La Mère de Florian Zeller. Pour la tournée des Règles du savoir-vivre…, Marcial Di Fonzo Bo a voulu ajouter en première partie une autre pièce de Lagarce, Music-hall, où dans les vestiges d’un monde en déclin Catherine Hiegel joue le rôle de sa vie : être une actrice.

ce qu’ils en disent

Au-delà de l’humour, Catherine Hiegel donne au personnage des Règles du savoir-vivre dans la société moderne une humanité très forte, de l’émotion, des éclats de lucidité. Et une grande intelligence dans tous ses partis-pris pour l’interpréter. Nous nous retrouverons pour une cinquième collaboration en janvier 2023 avec la création de Music-hall, avant d’entamer une tournée importante des deux textes ensemble. Il n’y a pas de partition plus parfaite pour raconter notre amitié fidèle, notre parcours d’éternels artistes sur les routes. Dans ce texte, Jean-Luc Lagarce décrit avec humour et délicatesse une vie d’actrice, prête chaque soir à recommencer cet étrange rituel qu’est le théâtre. Ça tombe bien, Catherine est incontestablement l’une de plus grandes actrices françaises que je connaisse. Marcial Di Fonzo Bo

ce qu’ils en pensent

« Elle est géniale ! », s’exclament ceux qui ont vu Catherine Hiegel jouer Les Règles du savoir-vivre... Et c’est vrai. L’adjectif « génial », souvent employé à la va-vite, prend ici le sens qu’en donne le Larousse : « qui fait l’admiration de tous ». Brigitte Salino, Le Monde
Une légende théâtrale s’empare du texte : Catherine Hiegel, dont la maturité, la finesse, la souplesse de jeu transforment en brûlot féministe et contemporain ce bréviaire d’un autre âge. L’actrice est au sommet de son art. Fabienne Pascaud, Télérama
Sourire en coin, yeux au ciel, attitude blasée, elle édicte les préceptes de la bonne société autant qu’elle démolit, et se nourrit de la plume acerbe de Lagarce pour fomenter des saillies aiguisées qui n’ont pas de mal à faire mouche. Vincent Bouquet, Sceneweb.fr
réservez abonnez-vous