Disgrâce
Disgrâce

Disgrâce

création française de la pièce événement post-11 septembre
abonnez-vous

l’histoire

Amir avocat en vue au barreau de New York a rejeté son héritage musulman afin de faire carrière dans un milieu où les juifs sont largement majoritaires. Il est marié à Emily, une artiste, belle, blonde, bourgeoise. Amené à défendre un imam local accusé, probablement à tort, de financement de terrorisme, la question de l’appartenance politique d’Amir est soulevée dans la presse. La pièce se déroule à l’occasion d’un dîner avec Isaac, un conservateur d’art, juif, et Jory, sa femme afro-américaine. Ce qui s’annonçait comme une soirée agréable dégénère en affrontement violent autour des thèmes de l’origine ethnique, de la religion et de la politique dans l’Amérique d’aujourd’hui. Le couple formé par Amir et Emily ne devrait pas en sortir indemne.

ce qu’ils en disent

Cette pièce raconte l’histoire d’un personnage qui fait une expérience difficile : perdre sa religion, sa communauté, mais se sentir toujours connecté à ce passé et à ces personnes. Ressentir un amour profond pour ce passé mais avoir l’impression de ne pas en faire partie. Voilà l’histoire que j’ai voulu raconter. Ayad Akhtar
Cela fait plusieurs années que je cherchais la possibilité de mettre en scène cette formidable pièce si représentative des tensions du monde d’aujourd’hui. Depuis peu, les droits m’ont été accordés et Sami Bouajila a accepté de l’interpréter au milieu d’une distribution éclatante. C’est pour moi une forme de retour à un théâtre plongé dans le monde contemporain et qui le regarde avec acuité et sans complaisance. Daniel Benoin

ce qu’ils en pensent

Un drame sur la corde raide à la mise en scène vive, aux tableaux rythmés par des projections d’images d’actualité et de la musique rock, dans lequel les questions d’identité, de religions, de racisme, font voler en éclats toutes les certitudes que pensaient avoir les uns et les autres. [...] Un uppercut. Amélie Maurette, Nice-Matin
Créée pour la première fois en France, cette tragédie contemporaine invite à réfléchir, en profondeur, au rôle joué par les stéréotypes et les préjugés exaspérés par un contexte politique donné. Une distribution de premier plan sert de façon remarquable ce drame complexe et incisif. En signant la mise en scène de cette pièce, Daniel Benoin montre le meilleur de ce qui l’a toujours inspiré de manière privilégiée. Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens, La Terrasse
Sami Bouajila, Alice Pol, Olivier Sitruk, Mata Gabin et Adel Djemai sont tous parfaits, magistralement dirigés par Daniel Benoin qui signe aussi les lumières changeantes sur New York. Très contemporain, ce théâtre parle de notre époque dans toutes ses contradictions, en forçant à revoir nos modes de vie et nos fonctionnements relationnels. Caroline Boudet-Lefort, Art Côte d’Azur



abonnez-vous
Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée. Elle sera disponible dès l'ouverture de la billetterie à l'unité.

Bourse de covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée. Elle sera disponible dès l'ouverture de la billetterie à l'unité.