J'habite ici

J'habite ici

rire quoi qu’il en coûte !

l’histoire |

Tout compte fait, Jean-Michel Ribes, avoue trouver assez excitant de faire front pour ne pas disparaître. Lui et son équipe ont « inventé des choses impensables ». Moralité, il va créer sa prochaine pièce en septembre 2021, au Rond-Point, le théâtre qu’il dirige depuis vingt ans. Elle s’appelle J’habite ici et son titre dit assez qu’on y traitera de proximité, de vie de quartier, d’un immeuble et de ses douze appartements. On trébuchera souvent, on se relèvera, on avancera à tâtons cherchant l’air frais « à travers la broussaille des certitudes et le bordel des idées ». J’habite ici ira jusqu’à montrer comment érotiser l’ensemble d’un ministère, l’intérêt d’élire un maire incompétent ou stupide, au choix, les bienfaits de la côte de bœuf et de la mayonnaise sur les végans, la solitude d’une concierge ange gardienne d’un immeuble peuplé de démons. Et bien d’autres personnages, mosaïque de cette époque dont l’humour reste la seule issue de secours.

ce qu’ils en disent |

À l’école, je me suis aperçu petit à petit que le théâtre était un endroit où l’on pouvait parler autrement. On pouvait être autre chose, sortir de la réalité. C’était un lieu d’accueil pour moi, un lieu de « désangoisses ». Et je me suis naturellement avancé vers cette fiction avec une troupe d’amis, peu enclins à saluer les règles de la réalité. Jean-Michel Ribes
abonnez-vous
Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée. Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse des spectateurs est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.

Bourse de covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée. Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse de covoiturage est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.