Sympho new

Sympho new

le voyage à l’est
réservez

le programme


Outre le prélude de Tristan und Isolde (Wagner), la coproduction suite n°2 de Daphnis et Chloé (Ravel) et La Moldau (Smetana), le compositeur et chef d’orchestre Michel Tabachnik dirigera deux œuvres rares du répertoire du XXe siècle : des extraits de Musique de cour pour guitare et orchestre du Polonais Alexandre Tasman, interprété par le guitariste Philippe Mariotti et le Concerto pour saxophone alto et orchestre à cordes du Russe Alexandre Glazounov, avec le saxophoniste Nicola Peretto. Glazounov avait très tôt repéré les possibilités expressives de ce jeune instrument découvert dans les boîtes de jazz de Saint-Germain des Prés et composa ce concerto un an après son Quatuor pour saxophones de 1933. Tansman, à la tête de plus de trois cents opus, a notamment composé des pièces pour guitare toutes dédiées à l’immense instrumentiste Andrès Segovia.

l’histoire |

Depuis trente ans, ce sont quelques 1 500 élèves-musiciens issus des Conservatoires de la région qui ont pénétré l’enceinte de l’Orchestre de Cannes. Pour un ou plusieurs concerts, ils ont pu aborder des œuvres aussi variées que complexes : Variations sur un thème de Purcell de Britten, le Boléro de Ravel, la Symphonie n°9 de Beethoven, Le Sacre du Printemps de Stravinsky, la Symphonie fantastique de Berlioz, La Mer de Debussy, la Symphonie n°5 de Chostakovitch, West Side Story de Bernstein... Ils se sont produits à Cannes et Nice, mais aussi à Toulon, Antibes, Fréjus... Parmi ces élèves, plus de deux cents d’entre eux ont embrassé une carrière musicale et sont aujourd’hui professeurs, musiciens d’orchestre, chambristes ou solistes. De Paris à Seattle, en passant par Londres, Vienne ou Boston, tous ont bénéficié de l’enseignement dispensé au Conservatoire d’Antibes Juan-lesPins, et plus modestement, de leur expérience avec Sympho New.
réservez abonnez-vous