Planet [wanderer]

Planet [wanderer]

terre humaine

l’histoire |

D’un côté la Terre, de l’autre celui qui l’arpente, nommons-le vagabond, marcheur, wanderer. Si l’un ne va pas sans l’autre, tous deux risquent de se perdre, le lien viscéral qui unit les humains à leur planète est menacé, nous le savons. Planet [wanderer] marque une nouvelle étape dans la recherche chorégraphique du franco-belge Damien Jalet qui cherche à rétablir la connexion entre l’homme et la nature, entre le physique et la métaphysique, entre le monde visible et l’invisible. Ses moyens sont ceux de l’art qui implique et non d’une science qui explique. La prise de conscience doit s’exprimer par une poésie venue de l’intérieur et non un discours culpabilisant. Depuis Yama (la montagne en japonais) présenté au Festival de danse de Cannes en 2017, le chorégraphe nous plonge dans d’étranges rituels pour « percer le tissu du monde afin de révéler ce qui s’y cache, cette part perdue dans l’inconnu ». Planet [wanderer] est le second volet d’un diptyque entamé avec Vessel, dans le cadre d’une collaboration exceptionnelle avec le plasticien japonais Kohei Nawa.

ce qu’ils en disent |

Damien Jalet était présent dès 2015 au Festival de danse de Cannes et je l’ai programmé en 2017 pour la création de Yama avec le Scottish Ballet qui a été l’un des grands succès de ce festival. Il nous revient avec sa nouvelle pièce, Planet [wanderer], qui conjugue une quête de spiritualité à ses préoccupations écologiques. Brigitte Lefèvre, directrice artistique du Festival de danse de Cannes
Les spectacles partenaires
sont disponible à la réservation exclusivement pour les abonnés
abonnez-vous
Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée. Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse des spectateurs est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.

Bourse de covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée. Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse de covoiturage est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.