Snow thérapie

Snow thérapie

effet boule de neige
réservez

l’histoire |

En vacances avec leurs enfants dans une station de ski, Eva et Thomas sont pris de panique à l’annonce d’une avalanche imminente qui menace de les engloutir. Mais si la catastrophe n’a finalement pas lieu, un autre drame attend le couple, à travers les commentaires que chacun fera de son attitude face au danger. Un redoutable débriefing qui fait table rase de toutes les certitudes. Salomé Lelouch met en scène une épopée de l’intime à partir de l’adaptation de Snow Thérapy du réalisateur Ruben Östlund, prix du jury au Festival de Cannes 2012. Jeanne Le Guillou et Bruno Dega en ont tiré un huis-clos où les identités vont se révéler et tout un univers de relations qui semblaient solides se fissurer cruellement. Snow Thérapie interroge le couple, la vérité, le courage, la lâcheté mais avant tout le récit que chacun en fait.

ce qu’ils en disent |

À la fin de la lecture de l’adaptation de Snow Thérapy, j’ai tout de suite compris que j’avais en main un véritable texte de théâtre, reprenant l’argument du film de Ruben Östlund, tout en assumant d’ouvrir d’autres problématiques. Dans le film, l’avalanche est un fusible alors que dans la pièce, elle est un révélateur. Il s’agit alors non pas de raconter l’histoire d’un couple qui se délite, mais plutôt celle d’une faille qui s’ouvre entre deux personnes suite à ce que l’on pourrait appeler « une snow thérapie ». La réussite du travail de Dega et de Le Guillou est d’avoir conservé toutes les qualités de l’œuvre initiale d’Östlund : le sens de l’observation, la précision ironique et distante de l’étude de mœurs, la virtuosité de certains dialogues. La question de ce que chacun a vécu ou non devient centrale, aussi bien pour le couple que pour le spectateur. Ce qui m’intéresse principalement ce sont ces deux questions : d’une part « Et moi qu’est-ce que j’aurais fait à sa place à lui ? » et d’autre part « Et moi qu’est-ce que je ferais à sa place à elle ? » Salomé Lelouch
réservez abonnez-vous