saison 2020·21

  • möbius

La compagnie XY, vingt acrobates sur scène, avaient présenté avec grand succès Il est pas encore minuit... à anthéa en 2016

le grand retour de la compagnie XY avec une nuée d’acrobates xl

MÖBIUS

cirque
à voir en famille à partir de 8 ans

acrobates Abdeliazide Senhadji, Airelle Caen, Alejo Bianchi, Arnau Povedano, Andres Somoza, Antoine Thirion, Belar San Vincente, Florian Sontowski, Gwendal Beylier, Hamza Benlabied, Löric Fouchereau, Maélie Palomo, Mikis Matsakis, Oded Avinathan, Paula Wittib, Peter Freeman, Seppe Van Looveren, Tuk Frederiksen, Yamil Falvella

collaborations artistiques Rachid Ouramdane, Jonathan Fitoussi, Clemens Hourrière
création lumière Vincent Millet
création costume Nadia Léon
collaboration acrobatique Nordine Allal
direction de production et administration Peggy Donck, Antoine Billaud
régie générale et régie son Claire Thiebault-Besombes

production Compagnie XY
coproduction Le Cirque-Théâtre d’Elbeuf et La Brèche à Cherbourg, PNAC Normandie / Le Phénix Valenciennes Pôle Européen de création / Maison de la Danse, Lyon / MC2 – Grenoble / EPPGHV – Parc de La Villette, Paris / Maison de la Culture de Bourges / TEAT Champ Fleuri, La Réunion / Agora, PNAC Boulazac Aquitaine / Les Gémeaux, Scène nationale de Sceaux / Bonlieu, Scène nationale d’Annecy / Le Carré Magique, PNAC en Bretagne / Espace des arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône / Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque / Espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne / Festival Perspectives, festival franco-allemand des arts de la scène, Saarbrücken, Allemagne
soutien en résidence Le Sirque, PNAC Nexon Limousin / Furies, PNAC en préfiguration, Châlons-en-Champagne / Cirque Jules Verne, Pôle national cirque et arts de la rue, Amiens / CCN2, Grenoble / MC2, Grenoble / Maison de la danse, Lyon / La Brèche, Pnac Normandie – Cherbourg / Cirque-Théâtre d’Elbeuf – PNAC Normandie / CIRCa, PNAC Auch / Tandem, Scène nationale, Douai
remerciements Cosmic Neman, Agalie Vandamme, Mayalen Otodon

spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d’Antibes avec le soutien du Casino JOA La Siesta

l’histoire |

Comme sur un terrain de jeu ouvert aux quatre vents, les danseurs acrobates de la compagnie XY se veulent partie d’un grand tout en perpétuelle évolution. Sur le plateau, ils passent d’une à dix-neuf personnes en une fraction de seconde, provoquent une réaction en chaîne, un effet de vague qui emporte les corps et les rassemble comme par magie, corps en lévitation, corps qui s’abandonnent au sol et se redressent en fulgurants portés, formes qui se dédoublent… Jamais l’impermanence du vivant n’a été aussi superbement montrée. En vrais électrons libres, les dix-neuf acrobates-danseurs ne font qu’un seul corps pris dans un engrenage invisible que nul heurt ne viendra enrayer.

ce qu’ils en disent |

L’écriture faussement brouillonne pour des grands ensembles que je développe depuis quelques années s’appuie sur l’accumulation de motifs chorégraphiques à très grande vitesse qui invente une danse où tout échappe au regard et propose ainsi une métaphore du vivant. Ce concentré de danse invente un environnement sous tension, où la relation entre l’individu et le groupe ne cesse de se réinventer. Rachid Ouramdane

ce qu’ils en pensent |

En quelques minutes, c’est tout l’art d’XY qui explose et sidère encore par sa virtuosité, son art du porté acrobatique et du vol plané, et son élan collectif. L’image des nuées d’étourneaux fonctionne à bloc dans cette création. Et nous voilà emportés dans leur sillage, bercés par les images d’une humanité en constante transformation. Nathalie Yokel, La Terrasse
Möbius développe à la fois un langage chorégraphique étonnant autour de l’acrobatie et plonge le public dans un univers poétique où le temps semble suspendu. Amélie Bertrand, Danse avec la plume Dans une des plus belles séquences, les corps paraissent pris dans un jeu de dominos géant. La précision des figures acrobatiques est ici une obligation, même si elle n’entrave jamais la poésie du résultat. On pense au ruban de Möbius, belle métaphore pour un spectacle où le mouvement est « en perpétuelle invention ». Philippe Noisette, Les Échos

durée 1h05 salle Jacques Audiberti
  • samedi 13 février 2021 | 20h30
  • dimanche 14 février 2021 | 15h30
réservez en ligne abonnez-vous en ligne

Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée.
Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse des spectateurs est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse de covoiturage est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.