saison 2020·21

  • l'heureux stratagème

La mise en scène de Ladislas Chollat installe son Heureux stratagème dans un somptueux décor des Années folles et le texte de Marivaux s’y loge avec une aisance stupéfiante.

sylvie testud et éric elmosnino réunis par marivaux

L’HEUREUX STRATAGÈME

théâtre
à voir en famille à partir de 10 ans

de Marivaux
mise en scène Ladislas Chollat

avec Éric Elmosnino, Sylvie Testud, Jérôme Robart, Jean-Yves Roan, Simon Thomas, Roxane Duran, Florent Hill, Julie Pouillon
scénographie Emmanuelle Roy
costumes Jean-Daniel Vuillermoz
lumière Alban Sauvé
musique Frédéric Norel
assistant mise en scène Éric Supply

production Pascal Legros Organisation
en accord avec le Théâtre Édouard VII

l’histoire |

Quatre personnages, deux couples qui se cherchent. Dorante est amoureux fou de la Comtesse mais celle-ci n’a d’yeux que pour le Chevalier Damis qu’elle a ravi à la Marquise. Délaissés, Dorante et la Marquise vont alors unir leurs forces pour défaire ces liens en imaginant un stratagème : provoquer la jalousie de la Comtesse et du Chevalier en feignant de s’aimer. Ils iront même jusqu’à annoncer leur mariage. De leur côté, les valets, complices des ruses de leurs maîtres, tentent maladroitement de les imiter dans la conduite de leurs propres histoires d’amour…

ce qu’ils en disent |

Je ne sais pas si c’est une pièce féministe, mais elle s’intéresse aux femmes. Marivaux plaide en faveur des femmes et du moment présent. Le texte trouve écho chez beaucoup de monde. Je ne sais pas si les gens infidèles ne sont pas toujours amoureux de la même personne, s’ils ont envie de se tromper eux-mêmes, de sortir de leur vie. Sylvie Testud

ce qu’ils en pensent |

Le narcissisme de combat, l’ambivalence en roue libre et la morale plastique de la comtesse sont servis à la perfection par Sylvie Testud. Marin de Viry, Le Figaro
Qu’il s’agisse de l’interprétation, des dialogues, de l’esthétique… cet Heureux stratagème a décidément tout bon. Une heure cinquante qui file comme un clin d’oeil. Catherine Schwaab, Paris Match
La comédie de 1733 est si joliment interprétée dans ses décors et son ambiance Années folles qu’on se prend à goûter très volontiers la rosserie frivole de Sylvie Testud et l’humour ravageur du mélancolique Éric Elmosnino ou de son double plus solaire, Jérôme Robart. Fabienne Pascaud, Télérama
durée 1h50 salle Jacques Audiberti
  • mardi 10 novembre 2020 | 20h00
  • mercredi 11 novembre 2020 | 20h30
Vente à l'unité à partir
du samedi 26 septembre 2020 à 09h.
abonnez-vous en ligne

Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.