saison 2020·21

  • shazam

Spectacle historique qui a accompagné en 1997 les célébrations du 50e anniversaire du Festival de Cannes, Shazam n’a rien perdu de sa magie ni de sa cinégénie.

festival decouflé

SHAZAM

danse

direction artistique Philippe Decouflé

avec Manon Andersen, Flavien Bernezet, Magali Caillet (en alternance avec Meritxell Checa Esteban), Stéphane Chivot, David Defever, Eric Martin, Alexandra Naudet, Maxime Rigobert, Olivier Simola, Violette Wanty

musiques originales La Trabant – Sébastien Libolt, Yannick Jory, Paul Jothy, Christophe Rodomisto
lumières Patrice Besombes
accessoires Pierre-Jean Verbraeken
costumes Philippe Guillotel
direction technique Lahlou Benamirouche
régie générale Patrice Besombes, Begoña Garcia Navas (en alternance)
construction Guillaume Troublé
régie vidéo/cinéma Laurent Radanovic
régie lumières Chloé Bouju
régie plateau Léon Bony
régie son Jean-Pierre Spirli
films Michel Amathieu, Jeanne Lapoirie et Dominique Willoughby

production Compagnie DCA / Philippe Decouflé
coproduction Le Volcan, Scène nationale du Havre (2021), Chaillot - Théâtre National de la danse (Paris) (dans le cadre de «Tout doit disparaître» 2019), Festival de Saint-Denis, La Coursive - Scène Nationale de La Rochelle (1998)
avec le soutien de la Mission Mécénat de la Caisse des Dépôts et Consignations

La Compagnie DCA est une compagnie indépendante, subventionnée par la DRAC d’Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication ainsi que par le Département de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Saint-Denis, où elle est implantée.

spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d’Antibes avec le soutien du Casino JOA La Siesta

l’histoire |

« Une fantasmagorie douteuse pour grandsmères fragiles et enfants hors d’âge, une suite inachevée pour orchestre à pieds, pour déhanchements cadrés, pour molles enjambées, une réflexion sur le doute et la magie… » Shazam, c’est son chorégraphe, Philippe Decouflé, qui en parle le mieux. Shazam, c’est l’abracadabra des magiciens et des sorcières. Et le spectateur est invité à une féerie indescriptible, une chorégraphie qui emprunte au mime, au cirque, au théâtre, à la télévision, à l’illusionnisme, à la peinture, au cinéma bien sûr. En unissant toutes les formes d’art, Decouflé, se fait l’orchestrateur de rêves éveillés à la manière de Méliès à qui hommage est rendu.

ce qu’ils en disent |

Tex Avery m’a beaucoup inspiré dans la recherche de gestes a priori impossibles à réaliser... Il me reste toujours quelque chose de ce désir, une bizarrerie dans le mouvement, quelque chose d’extrême ou de délirant... Je recherche une danse du déséquilibre, toujours à la limite de la chute. Avec des modèles comme les Marx Brothers par exemple, et en particulier Groucho Marx, j’ai cultivé la prise de risque malicieuse, la répétition comique de l’erreur. Philippe Decouflé

ce qu’ils en pensent |

Shazam ! mérite son point d’exclamation. On lui en rajouterait bien trois autres tant il est époustouflant, tant il est émouvant. Le couvrir de qualificatifs élogieux est facile… Laure Pelé, Le Parisien
Une fois encore, Philippe Decouflé parvient à faire l’unanimité, à désarmer les esprits les plus chagrins, à enchanter le regard. Chantal Aubry, La Croix
Shazam est porteuse de rêves, d’illusions, d’images, de jeux de miroirs et de métamorphoses tout en arborant une étonnante sobriété. Claudia Colozzi, La Terrasse
durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • mercredi 9 juin 2021 | 20h30
  • jeudi 10 juin 2021 | 20h00
Vente à l'unité à partir
du samedi 26 septembre 2020 à 09h.
abonnez-vous en ligne

Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.