saison 2019·20

  • la scortecata

Après Le Sorelle macaluso en 2016 et Bestie di scena en 2018 à anthéa, Emma Dante revient dans la pure tradition du théâtre napolitain.

affreuses, sales et… poignantes

LA SCORTECATA

durée 1h

adapté de Giambattista Basile (lo cunto de li cunti)
texte et mise en scène Emma Dante

avec Salvatore D’Onofrio, Carmine Maringola

décors et costumes Emma Dante
lumières Cristian Zucaro
assistant à la mise en scène Manuel Capraro
surtitres Franco Vena
traduction du texte en français Juliane Regler

production Festival di Spoleto 60, Teatro Biondo di Palermo
en collaboration avec Atto Unico / Compagnia Sud Costa Occidentale

l’histoire |

Librement inspiré d’un conte du Pentamerone composé au XVIe siècle par le napolitain Giambattista Basile, le récit met en scène deux soeurs quasi centenaires. Elles sont laides et l’ont toujours été mais imaginent pouvoir paraître belles et jeunes et séduire le roi. Celui-ci, un débauché notoire, se présente un soir à la porte de leur masure, croyant qu’y habite une belle inconnue dont il a entendu la merveilleuse voix. Au lieu de lui ouvrir, l’une des soeurs se contente de passer son doigt à travers la serrure, attisant le désir royal. L’intervention d’une fée contribuera à prolonger la supercherie, sans éviter l’écorchement final…

ce qu’ils en disent |

J’ai décidé que l’histoire devait se raconter pour tuer le temps. Attendant la mort, les deux soeurs poursuivent un rêve... et donc tous les personnages sont interprétés par elles deux, elles y croient au point de devenir carrément le roi, la fée ou la belle jeune fille. Au tout début, j’ai imaginé le texte à partir des écrits de Basile et ensuite il s’est élaboré à partir des improvisations faites avec les acteurs. Emma Dante

ce qu’ils en pensent |

Plus qu’un conte de fées perverti, la pièce est un condensé de tradition populaire italienne, rappelant la Commedia dell’arte et le théâtre de tréteaux. Dans une forme modeste, d’un extrême dépouillement, Emma Dante orchestre un formidable théâtre d’acteurs. Tout repose sur le jeu. Christophe Candoni, Sceneweb
Portée par deux acteurs virtuoses, La Scortecata est une petite merveille incontournable. Emma Dante offre une heure de grâce italianissime par le truchement délicieux du récit d’un amour impossible. Julie Cadilhac, La grande parade
Porté par deux acteurs demi-nus et semi-travestis, sortes de vamps napolitaines absolument géniaux, La Scortecata est hilarant, cru et poignant. Les répliques sont acérées et débitées comme des tirs de mitraillette ; les échanges mesquins entre les deux soeurs aigries sont jouissifs et drolatiques. Romain Rouge, Putsch
théâtre salle Pierre Vaneck
  • mardi 15 octobre 2019 | 20h30
  • mercredi 16 octobre 2019 | 21h00
  • jeudi 17 octobre 2019 | 20h30
  • vendredi 18 octobre 2019 | 21h00
  • samedi 19 octobre 2019 | 21h00en plus
Vente à l'unité à partir
du samedi 14 septembre 2019 à 15h.
abonnez-vous en ligne

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.