saison 2019·20

  • le jeune noir à l'épée

Dans le cadre de l’expositionévénement consacrée à la représentation des Noirs en France au Musée d’Orsay, Abd Al Malik inspiré par une toile de maître interroge dans sa musique la figure de l’Autre.

le noir est une couleur

LE JEUNE NOIR À L’ÉPÉE

concert
à voir en famille à partir de 10 ans

de Abd Al Malik
chorégraphie Salia Sanou
danseurs Salomon Asaro, Akim Houssam, Vincent Lafif, Bolewa Sabourin
musiciens Arnaud Fayette-Mikano

production Decibels productions
coproduction Le Théâtre de la Ville

l’histoire |

Répondant à l’invitation du musée d’Orsay célébrant le Modèle noir de Géricault à Matisse, le poète, rappeur, slameur, essayiste Abd Al Malik a conçu un spectacle à partir du célèbre tableau de Puvis de Chavannes, précurseur du symbolisme. Sur une chorégraphie du burkinabé Salia Sanou, la musique et les mots d’Abd Al Malik donnent chair à ce Jeune noir à l’épée. Abd Al Malik fait sortir ce personnage de son cadre qui devient son contemporain, un garçon noir en révolte évoluant dans le monde des cités. À travers un récit poétique et musical qui navigue entre Baudelaire et la philosophie d’Édouard Glissant, Abd Al Malik concrétise une ambition, « écrire sur l’identité à l’ère de la mondialisation ».

ce qu’ils en disent |

Parmi les autres toiles de maîtres du XIXe siècle, Jeune noir à l’épée, par sa singularité criante en termes de symbolisme et de représentation de la figure noire, me racontait émotionnellement une histoire qui s’inscrivait tout naturellement dans ce monde de pauvreté et de béton que j’avais connu toute ma vie. C’est donc tout naturellement que se mit à s’exprimer sous ma plume, propulsé à notre époque, ce jeune noir, à peine sorti de prison, dans sa cité HLM. Du plus profond de mon propre vécu, je savais bien d’où venaient la lutte de ce jeune noir pour quitter la rue et la haine, sans abandonner les siens, sa relation conflictuelle à ses origines africaines et à la France, sa révolte inflexible contre l’injustice des violences policières subie par son peuple, celui des banlieues, et contre la barbarie des frontières et des crimes qui s’y commettent. Abd Al Malik

ce qu’ils en pensent |

Le résultat est aussi étonnant que séduisant, tant la danse et les mots se répondent idéalement. Sur scène, quatre danseurs très athlétiques amplifient le propos par des mouvements lents, et des gestes parfois interrompus dans leur élan, dans une forme d’hypermasculinité d’où jaillit pourtant une impressionnante sensibilité. Le Figaro
L’artiste touche-à-tout revient (enfin) dans la lumière. ELLE

salle Jacques Audiberti
  • vendredi 20 décembre 2019 | 20h30
  • samedi 21 décembre 2019 | 20h30
Vente à l'unité à partir
du samedi 14 septembre 2019 à 15h.
abonnez-vous en ligne

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.