saison 2019·20

  • tu te souviendras de moi

Après plus de 100 représentations à Paris et une longue tournée, Patrick Chesnais nous revient dans le rôle d’Édouard. Sa composition autour d’un homme atteint d’Alzheimer méritait quelques dates supplémentaires.

retour à la maison de la création 2018 de daniel benoin

TU TE SOUVIENDRAS DE MOI

théâtre

de François Archambault
adaptation Philippe Caroit
mise en scène Daniel Benoin
scénographie Jean-Pierre Laporte
costumes Nathalie Bérard-Benoin
lumières Daniel Benoin
vidéo Paulo Correia
assistante mise en scène Alice-Anne Filippi Monroché

avec Patrick Chesnais, Fanny Valette, Nathalie Roussel, Émilie Chesnais, Frédéric de Goldfiem

coproduction DBP, anthéa, théâtre d’Antibes, Arts Live Entertainment

l’histoire |

Édouard, un ancien universitaire rattrapé par l’âge et les premiers signes de la maladie d’Alzheimer commence à perdre ses repères. Jusqu’ici exposé dans les médias pour délivrer ses doctes analyses politiques et sociales, il doit désormais la mettre en veilleuse. Or Édouard n’est pas homme à renoncer et juge que son avis compte encore. Il devient pesant pour tout le monde et il finit sous la garde de Bérénice, la fille du nouveau conjoint d’Isabelle, sa propre fille. La rencontre avec cette ado détachée et attachante amène Édouard à revisiter un passage de son histoire personnelle appartenant à un passé refoulé : il n’a pas dit son dernier mot.

ce qu’ils en disent |

La pièce de François Archambault parle d’Alzheimer. Voilà un sujet particulièrement compliqué à traiter aujourd’hui. Mais si la pièce de cet auteur québécois a provoqué un tel enthousiasme partout dans le monde c’est parce qu’elle nous parle de ce fléau avec pertinence, intelligence et surtout drôlerie. Édouard, interprété par Patrick Chesnais qui correspond magnifiquement dans toutes ses facettes à ce personnage, trouve dans la maladie une manière de transformer sa vie, de l’embellir et finalement de la préférer à celle qui était la sienne auparavant. C’est en définitive un formidable hymne à la vie et au bonheur que nous propose l’auteur et dès lors un nouveau regard sur le monde d’aujourd’hui. Daniel Benoin

ce qu’ils en pensent |

Aidé par une mise en scène lumineuse, pleine de rythme, de charme et d’invention, Patrick Chesnais compose un personnage d’une formidable humanité, vrai, tendre, enfantin, douloureux : une performance éblouissante. Philippe Tesson, Le Figaro
D’un sujet douloureux, l’impact de la maladie au sein d’une famille, partagée entre tristesse, exaspération et culpabilité, le metteur en scène Daniel Benoin fait une tragicomédie enlevée, fidèle à l’esprit de l’auteur, le Canadien François Archambault. Jeanne Ferney, La Croix
Avec beaucoup de finesse, François Archambault introduit une dose d’humour salvatrice, sans verser dès lors dans une complainte larmoyante sur l’affaiblissement d’un homme. Jouant avec les quiproquos inhérents à la maladie, faisant d’Édouard un personnage à l’esprit incisif et corrosif, la pièce Tu te souviendras de moi provoque même des éclats de rire. Bulles de culture



1h30 salle Jacques Audiberti
  • mardi 5 novembre 2019 | 20h00
Vente à l'unité à partir
du samedi 14 septembre 2019 à 15h.
abonnez-vous en ligne

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.