saison 2019·20

  • l'amante anglaise

À partir d’un fait divers, Marguerite Duras a inventé une nouvelle et passionnante forme théâtrale. Après Madeleine Renaud à la création, Judith Magre est l’autre grande Claire Lannes.

judith magre, la patronne

l'amante anglaise

théâtre

de Marguerite Duras
mise en scène Thierry Harcourt
avec Judith Magre, Jacques Frantz, Jean-Claude Leguay

lumières Jacques Rouveyrollis,
assisté de Jessica Duclos
costumes Victoria Vignaux
assistant mise en scène Thomas Poitevin
productions ID Production et Le théâtre dans le pré/Cie JFTZ
avec le soutien de l’ADAMI et du Théâtre Le Chien qui fume

l’histoire

Claire Lannes a assassiné sa cousine germaine, sourde et muette, a découpé son corps et en a jeté les morceaux dans les trains qui passaient sous le viaduc, à côté de chez elle. Un homme, dont on ne sait qui il est, sinon une voix qui cherche passionnément à comprendre, interroge d’abord son mari puis Claire Lannes. Inspiré d’un fait-divers authentique où une femme simple tue sans pouvoir expliquer pourquoi, Marguerite Duras a écrit L’Amante anglaise qui raconte la recherche de la vérité et des circonstances qui ont pu mener à un tel acte.

ce qu’ils en disent

Ce qui me séduit d’emblée dans cette brillante pièce c’est son aspect policier. C’est un thriller de l’esprit, une tentative de comprendre ce qui peut pousser quelqu’un à commettre un acte si barbare et éloigné de la vie menée jusque-là. Le fait-divers devenu art, l’interrogateur en devient créateur. Tout est contenu dans un décor sobre, une mise en lumière pour entrer dans la tête de nos protagonistes et suivre les méandres de leurs raisonnements. De grands comédiens, Judith Magre est Claire Lannes, Jacques Frantz, Pierre Lannes et Jean-Claude Leguay, L’interrogateur. Tout relève de la question, la bonne question appellerait la bonne réponse mais suffit-elle ? Thierry Harcourt

ce qu’ils en pensent

Judith Magre est une Claire opaque et inquiétante, autoritaire, cruelle et pourtant, vulnérable comme une enfant. Armelle Héliot, Le Figaro
Judith Magre s’impose, à son tour, comme l’une des grandes interprètes du rôle. Jacques Frantz est à la même hauteur que sa partenaire... C’est du théâtre de très haute et très belle tension. Gilles Costaz, Théâtral Magazine

saison 2018·19

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 14 décembre 2018 | 20h30
  • samedi 15 décembre 2018 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.