saison 2019·20

  • rabbit hole

Pour exprimer la renaissance après le chaos, il fallait des comédiens d’une exceptionnelle vitalité. Gayet, Catalifo, Chamah, tous confèrent à l’intimité du drame une portée universelle.

le retour de julie gayet sur scène

rabbit hole

théâtre

de David Lindsay-Abaire
texte français Marc Lesage
mise en scène Claudia Stavisky
avec Julie Gayet, Patrick Catalifo, Lolita Chammah, Christiane Cohendy, Renan Prévot

scénographie Alexandre de Dardel
lumière Franck Thévenon
costumes Lili Kendaka
assistée de Malika Mihoubi
son Jean-Louis Imbert - vidéo Asa Mader
assistante à la mise en scène Margot Thery
production Célestins-Théâtre de Lyon
avec le soutien du Grand Lyon, la métropole

l’histoire

À la suite de la mort de leur enfant, renversé par une voiture, Becky et Howard tentent de surmonter la douleur de la perte et de redonner du sens à leur vie. Face à un deuil qui semble impossible, chacun réapprend les gestes, les mots et, dans la nécessité qu’il y a à se réinventer, se trouve confronté à de nouvelles situations tour à tour étranges, surprenantes, cocasses. Becky ira jusqu’à se rapprocher du jeune homme responsable de l’accident… Peu à peu, de ce Big Bang de vies bouleversées naît un jour nouveau.

ce qu’ils en disent

La pièce est pour moi le parcours ascensionnel d’une famille qui est en train de sortir d’un « rabbit hole », c’est-à-dire d’un trou noir, littéralement. Un trou dans le tissu de l’univers dont on sait peu de choses, sauf que l’énergie y entre et ressort quelque part, sans que l’on sache sous quelle forme et comment. Je trouve cette métaphore astrophysique très intéressante, car c’est une manière simple et finalement humaine de montrer que tout, dans les personnages de la pièce, est fait pour survivre et accepter le deuil. Claudia Stavisky

ce qu’ils en pensent

Cela fait vingt ans qu’elle n’était pas montée sur les planches. Pour son retour sur scène, Julie Gayet lumineuse et toute en retenue, s’offre un triomphe. Catherine Lagrange, Le Parisien
Claudia Stavisky signe une mise en scène étudiée, soignée, raffinée de ce sujet difficile sans jamais sombrer dans le pathos ni la complaisance. François Varlin, Théâtral Magazine
Avec Julie Gayet, tout en intériorité lumineuse au coeur d’une distribution exceptionnelle, Claudia Stavisky s’empare de cette subtile cartographie souterraine des passions humaines pour mettre en scène le cheminement intime qui mène à la résilience. France Culture

saison 2018·19

durée 1h50 salle Jacques Audiberti
  • samedi 24 novembre 2018 | 20h30
  • dimanche 25 novembre 2018 | 15h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.