saison 2019·20

  • j'ai des doutes

La magie du duo Morel-Sahler avait déjà opéré pour La Vie (titre provisoire) et Hyacinthe et Rose, les voici réunis pour célébrer Raymond Devos avec des doutes mais la certitude du charme et du talent.

hommage enchanté à raymond devos

j’ai des doutes

humour

texte Raymond Devos
mise en scène François Morel
avec François Morel, Antoine Sahler, en alternance avec Romain Lemire
musique Antoine Sahler
direction technique Denis Melchers
lumières Alain Paradis
son Camille Urvoy
costumes Elisa Ingrassia
conception marionnette Johanna Ehlert
construction marionnette Blick Fabrique

production l’Explorateur, Châteauvallon - Scène nationale, La Coursive - Scène Nationale de la Rochelle

l’histoire

Le spectacle J’ai des doutes qui reprend le titre d’un célèbre sketch du regretté Raymond Devos ne se veut pas seulement un hommage au génie des mots et du jeu entre eux mais aussi au grand artiste de music-hall qu’il aura été. Devos a laissé dans nos mémoires des morceaux de bravoure avec le langage et le souvenir d’une présence physique horsnorme : on le revoit s’accompagnant d’un minuscule bandonéon pour chanter. Pour les besoins du spectacle, Antoine Sahler et François Morel ont tout lu, tout vu du poète Devos et ont adapté en chansons certains de ses textes pour rendre un hommage aérien au plus léger des humoristes.

ce qu’ils en disent

Raymond Devos, Mesdames et Messieurs, est un miracle qui est apparu, singulier, sur la scène du music-hall français. Il ne ressemblait à personne. Personne, plus jamais, ne lui ressemblera. C’est comme ça. Il faut se faire une raison. Même si on n’est pas obligé… de se faire une raison. Il est plus opportun en évoquant Devos de se faire une folie. Un grain de folie capable d’enrayer la mécanique bien huilée de la logique, de la réalité, du quotidien. Ceux qui l’ont vu s’en souviennent : Raymond Devos fut un phénomène rare. Comme les arcs-en-ciel de feu circulaire, comme les colonnes de lumière, comme les vents d’incendie, comme les nuages lenticulaires, il a surgi, miraculeux et mystérieux, derrière un rideau rouge qui s’ouvrait sur l’imaginaire. On n’avait jamais vu ça ! Et, devant cet homme en apesanteur, on avait le souffle coupé. François Morel

ce qu’ils en pensent

François Morel est un aristocrate de la scène. Un des artistes les plus doués de sa génération et le plus généreux sans doute. Il joue, il écrit, il chante. Mais sa passion demeure le music-hall. Le grand music-hall d’art, tel que l’a incarné, des années durant, son cher Raymond Devos. Une certaine culture à la Trenet coule dans ses veines et l’on s’y reconnaît. Armelle Héliot, Le Figaro

rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation du mardi 16 octobre

saison 2018·19

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • mardi 16 octobre 2018 | 20h00
  • mercredi 17 octobre 2018 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.