saison 2019·20

  • fausse note

Pour rendre tous les accents de ce drame qui se joue en sourdine, il fallait les nuances, la musicalité et l’intériorité de jeu de Tom Novembre et Christophe Malavoy, de retour au théâtre.

combat de chefs entre christophe malavoy et tom novembre

fausse note

théâtre

de Didier Caron
mise en scène Didier Caron, Christophe Luthringer
avec Christophe Malavoy, Tom Novembre

assistante mis en scène Isabelle Brannens
scénographie Marius Strasser
lumières Florent Barnaud
costumes Christine Chauvey
son Franck Gervais
régie de tournée Frédéric Bremond, Florent Barnaud
production ID Production
coproduction Didier Caron
avec le soutien de la SPEDIDAM, de l’Espace 93 de Clichy sous Bois, de l’Espace Carpeaux de Courbevoie

l’histoire

Après un concert, le chef Hans Peter Miller, à la tête du Philharmonique de Genève, reçoit dans sa loge un spectateur insistant qui se présente sous le nom de Léon Dinkel et prétend être venu de Belgique pour l’applaudir. Au lieu d’éconduire poliment cet admirateur, Miller se laisse envahir par cet inconnu, l’entrevue se prolonge, le trouble s’installe, l’ombre du passé s’invite, l’angoisse monte. Qui est Léon Dinkel ? Que veut-il ?

ce qu’ils en disent

Avons-nous le libre arbitre d’agir et pouvons-nous nous libérer des chaînes laissées par nos pères ? Je pense personnellement que nous sommes maîtres de nos choix. Alors si un père s’est mal comporté de son vivant, pouvons-nous réparer en son nom ou devons-nous porter sa faute et culpabiliser toute notre vie ? Fausse note aborde les thèmes de la transmission, de la réparation mais aussi de la vengeance, cette vengeance qui semble apaiser mais qui finalement ne répare rien. Didier Caron

ce qu’ils en pensent

Chacun, de l’auteur et des metteurs en scène aux comédiens, a le sens de la tension irrespirable des grands combats, dans ce qui mériterait d’être l’un des succès de la rentrée. Gilles Costaz, Webthéâtre
Didier Caron réussit le pari de faire reposer par le seul dialogue d’un duo, autant inattendu qu’efficace, un argumentaire puissant qui tient en haleine de bout en bout. Le binôme fonctionne à merveille, Christophe Malavoy et Tom Novembre ont toute la fibre nécessaire pour transmettre cette dramaturgie où s’immisce une diversité de thème. Prenant. Jacky Bornet, France Info
Vous avez deux acteurs d’une folle séduction qui vous réservent de mâles surprises... Bouleversant et jouissif. Catherine Schwaab, Paris Match

saison 2018·19

durée 1h20 salle Jacques Audiberti
  • mardi 15 janvier 2019 | 20h00

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.