saison 2019·20

  • art

Jouée, primée et traduite dans le monde entier depuis sa création en 1994, la pièce de Yasmina Reza revient avec un trio de tête (Jean-Pierre Darroussin nommé aux Molières 2018).

le classique de notre temps

art

théâtre

de Yasmina Reza
mise en scène Patrice Kerbrat
avec Charles Berling, Jean-Pierre Darroussin, Alain Fromager

décors Edouar Laug
lumières Laurent Béal
assistante mise en scène Pauline Devinat
costumes Caroline Martel
production Jean-Marc Dumontet et Thaleia Productions

spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d'Antibes avec le soutien du Casino JOA La Siesta

l’histoire

Marc, Serge et Yvan sont amis depuis trente ans jusqu’au jour où Serge achète un tableau entièrement blanc. Serge présente à Marc son acquisition. Marc s’enquiert du prix de l’oeuvre. Il est atterré que son ami ait pu dépenser une somme pareille pour un tableau blanc ! Yvan est pris à témoin ; il a d’autres soucis en tête et n’a pas d’avis sur le tableau. C’est le point de départ d’un « cataclysme » entre les trois amis qui ira bien au-delà de la question de l’art.

ce qu’ils en disent

L’amitié n’est pas éternelle et peut se trahir. C’est fragile. J’ai une réplique qui dit : « Tu perds des amis que tu pensais éternels ». L’amitié, comme l’amour, est une valeur qui se remet en jeu. Sinon, c’est une amitié conventionnelle. La pièce est une épreuve particulièrement forte pour les trois personnages. Est-ce que cette déflagration sera fatale à leur amitié ? Est-ce que ce sera un renouveau ? On ne sait pas. La question est ouverte. Charles Berling

ce qu’ils en pensent

Yasmina Reza a donné son feu vert et accepté l’idée d’une renaissance d’Art. Il fallait trouver trois comédiens qui acceptent de partager trois premiers rôles. C’était un miracle à la création. Le trio 2018 est tout aussi miraculeux. Armelle Héliot, Le Figaro
Décidément Yasmina Reza semble vouée au succès. Est-ce à dire que ces lauriers sont immérités ? Il faudrait être aveugle pour ne pas voir à quel point sa prose est travaillée. Mais c’est une artiste qui met un point d’honneur à ne jamais faire sentir l’effort et à cacher son angoisse sous des dehors frivoles. On jouera longtemps son théâtre. Jacques Nerson, L’Obs
Trois acteurs dont un Darroussin exceptionnel dans ce rôle un peu victimaire et veule. La « tirade du faire-part » n’a jamais été aussi réussie que par lui. C’est poignant. Jérôme Garcin, Le Masque et la Plume

saison 2018·19

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 29 mars 2019 | 20h30
  • samedi 30 mars 2019 | 17h00
  • samedi 30 mars 2019 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.