saison 2019·20

  • le dernier testament

Pour sa première mise en scène de théâtre, la comédienne et réalisatrice, César 2016 du meilleur documentaire, réunit une distribution porteuse d’avenir

l’apocalypse selon mélanie laurent

le dernier testament

création
théâtre

texte d’après Le dernier testament de Ben Zion Avrohom de James Frey
adaptation Mélanie Laurent et Charlotte Farcet
mise en scène Mélanie Laurent
assistée de Amélie Wendling
avec
Olindo Bolzan Adam - Matthew
Stéphane Facco Charles - Jérémie
Gaël Kamilindi Gaël Muntangana
Lou de Laâge Esther - Judith
Jocelyn Lagarrigue Ben Zion
Nancy Nkusi Maria Angeles
Morgan Perez Jacob - John
dramaturgie Charlotte Farcet
scénographie Marc Lainé et Stephan Zimmerli
création lumières Philippe Berthomé
chorégraphie Arthur Perole
musiques originales Marc Chouarain
en collaboration avec Mélanie Laurent
costumes Béatrice Rion
maquillage, coiffure Heidi Baumberger
vidéo Renaud Versey
réalisateur et régisseur son Maxime Imbert
accessoiriste Lionel Screve
régisseur général Karl Gobyn
régisseur lumière Pauline Mouchel
arrangement choeur Jérôme Billy
Equipe de tournage
chef opérateur Alexandre Leglise
assistant caméra Raphaël Dougé
chef électro Antoine Roux
cascadeur Gregory Loffredo


production déléguée Théâtre Gymnase- Bernardines Marseille
coproduction Théâtre National de Chaillot, Théâtre Gymnase-Bernardines - Marseille, Comédie de Clermont-Ferrand, La Filiature - Mulhouse, Espace Malraux - Chambéry, Théâtre de la Place – Liège, Melyrod, Théâtre Anne de Bretagne - Vannes
remerciements Aigle – American Vintage – Atelier Sakina M’sa – Bleu de Paname – The Kooples – Maxime Simoens – Petit Bateau – Repetto - Veja

l’histoire

Le Dernier Testament raconte la venue d’un nouveau Messie dans l’Amérique du XXIe siècle, une Amérique traversée par la violence, la misère, le racisme, l’inégalité. À la manière des Évangiles, l’histoire de Ben Zion Avrohom est reconstituée à travers les témoignages de ceux qui l’ont connu, de son enfance à sa révélation, de son errance à ses miracles. Mêlant récit et dialogues, un narrateur prend en charge l’histoire et passe la parole aux autres qui, tour à tour, racontent ce messie contemporain qui incarne une pensée marginale, écologique, non capitaliste, altermondialiste, tolérante, altruiste.

ce qu’ils en disent

La lecture du Dernier Testament de Ben Zion Avrohom de James Frey a surgi comme un miroir, au cœur de mes propres inquiétudes, celles du devenir du monde, de la planète, dans un avenir déjà proche. L’adapter a été une évidence. Et l’envie de l’adapter au théâtre plutôt qu’au cinéma une intuition : le théâtre offre l’économie et la métaphore, le pouvoir de l’évocation. Il se fonde sur un acte de foi tout à fait singulier, un accord tacite entre la salle et la scène : cette chaise est un arbre, j’y crois. Le théâtre aussi parce qu’au fond il s’agit de cela : un homme qui parle à d’autres hommes. Le théâtre parce que, vivants jouant devant des vivants, il reste encore un espace de communauté, et même de communion, et que l’œuvre de James Frey ne porte rien d’autre que l’espoir de cela. Mélanie Laurent

saison 2016·17

2h15 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 6 janvier 2017 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.