saison 2019·20

  • momo

Muirel Robin et François Berléand en parents pas terribles ou le rire monstre.

de fils inconnu

momo

théâtre

une pièce de Sébastien Thiéry
avec Muriel Robin, François Berléand, Sébastien Thiéry, Ninie Lavallée
mise en scène Ladislas Chollat

assistant à la mise en scène Éric Supply
scénographie Édouard Laug
lumières Alban Sauvé
costumes Jean-Daniel Vuillermoz
musique Frédéric Norel
production Théâtre de Paris

tarif opéra-événements spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d’Antibes

l’histoire

Un jour, Laurence et André Prioux découvrent qu’un certain Momo qui se présente comme leur fils s’est installé chez eux et leur annonce son mariage. M. et Mme Prioux qui n’ont jamais eu d’enfant tombent des nues. Ce fils sorti de nulle part est-il un mythomane, un usurpateur ? Les Prioux ont- ils pu oublier qu’ils ont un enfant ? Comme dans Deux hommes tout nus, grand succès de la dernière saison, Sébastien Thiéry choisit un argument de départ des plus surréalistes à partir de quoi il échafaude une intrigue qui est une surenchère dans l’absurde d’autant que les personnages courent après des explications rationnelles pour rattraper une situation qui leur échappe.

ce qu’ils en disent

Ce qui m’intéresse quand je me lance dans l’écriture d’une pièce, ce n’est pas l’explication de la folie mais plutôt les questions qu’elle soulève. Dans Momo, la thématique est celle de la filiation. C’est quoi avoir un enfant ? C’est le mettre au monde ou c’est l’aimer ? La loi du sang ou celle du cœur ? Loin de moi l’idée d’écrire une pièce à thèse, mon ambition principale est d’inventer des situations comiques. Par moment le spectateur, les personnages de ma pièce et même l’auteur se sentiront peut-être un peu perdus dans cette histoire mais si tout le monde rit du début à la fin de la représentation, alors j’aurai atteint mon objectif. Sébastien Thiéry

ce qu’ils en pensent

Muriel Robin éblouit dans le rôle de Laurence, la DRH hystérique, dont le cœur se met à fondre quand elle découvre les joies d’une maternité tardive. Ses répliques cinglent et font mouche. Sa gestuelle et ses expressions irrésistibles rappellent la Jacqueline Maillan des grands jours. Philippe Chevilley, Les Échos
En confiant le rôle de Laurence à Muriel Robin, Ladislas Chollat a été formidablement inspiré. Le couple qu’elle forme avec Berléand, épatant et sensible, a de beaux jours devant lui. Annie Chénieux, Le Journal du Dimanche

saison 2016·17

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 17 mars 2017 | 20h30
  • samedi 18 mars 2017 | 20h30
  • dimanche 19 mars 2017 | 15h30en plus

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.