saison 2019·20

  • déesses et démones

Blanca Li l’Andalouse et Maria Alexandrova l’étoile du Bolchoï recréent l’univers d’avant la naissance des dieux.

quand le bolchoï rencontre l'andalousie

déesses et démones

danse
à voir en famille à partir de 10 ans

direction artistique et chorégraphie Blanca Li
danse Maria Alexandrova, Blanca Li

musique Tao Gutierrez
scénographie Pierre Attrait
vidéo Charles Carcopino
lumières Caty Olive
costumes Azzedine Alaïa, Jean-Paul Gaultier, Stella McCartney, Sophie Théallet
coiffures Maison John Nollet
accessoires Erik Halley

spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d’Antibes

l’histoire

Déesses et démones est une ode à la féminité, une féminité toute en puissance, sans mièvrerie. Les deux danseuses que tout oppose, leur parcours, leur physique, leur tempérament, deviennent les deux faces d’un même miroir. Le spectacle chorégraphié par Blanca Li se déroule dans un cube de lumière mouvante où les mythes prennent corps. En douze séquences, Blanca et Maria rejouent la cosmogonie, du temps où régnait Gaïa, la déesse primordiale. Elles sont tour à tour Déméter, Hécate, Perséphone, Érinyes ou Furies. Entre chaos et harmonie, elles revisitent ce moment de la mythologie grecque où la déesse femme était toute puissante tout simplement parce que les dieux n’existaient pas.

ce qu’ils en disent

On imagine un voyage à travers la mythologie, mais on va surtout parler de la femme. Après tout, elle est à l’origine de la création ! Nous vivons dans un monde où le sens de la féminité se perd. C’est un travail à deux, surtout, qui change beaucoup d’une collaboration avec une compagnie. Blanca Li
J’aime franchir les frontières de la danse classique pour venir à la danse contemporaine, qui offre une plus grande liberté. Laissant davantage de place à la personnalité de la danseuse, à son caractère et à son tempérament. Elle n’est plus uniquement corsetée par la technique et par la chorégraphie. Avec la danse contemporaine, on peut s’inventer soi-même. Maria Alexandrova

ce qu’ils en pensent

La fantaisie extrême de Blanca Li est à la mesure de sa détermination et de son talent de femme d’entreprise. Si elle semble toujours s’amuser, c’est pour mieux dissimuler une ardeur au travail que son naturel méditerranéen balaie d’un sourire. Rosita Boisseau, Le Monde
Déesses et démones explore les deux faces de la féminité, chaud et froid, harmonie et chaos, incarnant tour à tour diverses figures mythologiques. Entre rêve et réflexion, un moment hors du temps. Femme Actuelle
Les deux complices passent de l’espagnol au russe – par traductrice interposée – pour se retrouver en anglais. Les déesses qu’elles sont prennent alors le dessus. Philippe Noisette, Les Échos

saison 2016·17

durée 1h20 salle Jacques Audiberti
  • mardi 28 février 2017 | 20h00
  • mercredi 1er mars 2017 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.