saison 2019·20

  • les fourberies de scapin

Deux ans avant sa mort, Molière revient à sa passion pour la commedia dell’arte et lance une folle machine de théâtre qui emporte ses personnages.

denis lavant, primé aux molières 2015
joue son premier molière en 2016

les fourberies de scapin

comédie
à voir en famille à partir de 8 ans

de Molière
mise en scène Marc Paquien
avec
par ordre d'entrée en scène Octave Benjamin Jungers
Silvestre Bertrand Poncet
Scapin Denis Lavant
Carle Lode Thiery
Hyacinte Manon Raffaelli
Nérine Anne Fischer
Argante Jean-Paul Muel
Géronte Daniel Martin
Léandre Maxime Taffanel
Zerbinette Elsa Guedj


décor Gérard Didier
lumière Dominique Bruguiere
costumes Claire Risterucci
maquillage et coiffure Nathy Polak
son Xavier Jacquot
chant Anne Fischer
assistante à la mise en scène Julie Pouillon
assistante décor Ophélie Mettais-Cartier
assistante lumière Cathy Pariselle
assistante costumes Carmen Bagoe
régie générale Pierre Gaillardot ou Jean-Marc Oberti
régie lumière François Menou ou Cathy Pariselle
régie son Pierre Chabaud
production Compagnie des Petites Heures coproduction Les Célestins - Théâtre de Lyon / Théâtre de Namur / Théâtre des Sablons - Neuilly-sur-Seine
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National-Paris, de l'École Nationale Supérieure d'Art Dramatique-Montpellier, de l'École de la Comédie de Saint Étienne (Dièse Rhône Alpes) et du Centre des Arts Scéniques-Mons

l’histoire

Deux vieux pères, Argante et Géronte, deux jeunes fils, Octave et Léandre. Les premiers s’absentent, les seconds en profitent pour nouer de tendres liens avec deux jeunes filles, Hyacinte et Zerbinette. Mais les pères reviennent, ne l’entendent pas de cette oreille et sont bien décidés à défaire ces beaux projets amoureux. Entrée en scène de Scapin, le valet de Léandre. Qui mieux que lui peut se charger d’arranger toute l’affaire ? Il accepte volontiers, ayant lui-même à tirer vengeance d’un des barbons... On va voir ce qu’on va voir, et d’autant mieux que c’est Denis Lavant qui se glisse dans la peau et l’esprit de « l’habile ouvrier de ressorts et d’intrigues », l’immortel Scapin !

ce qu’ils en disent

Toute l’histoire du théâtre est là aussi, dans la rencontre si évidente entre un acteur et un personnage. Alors un monde peut naître et s’inventer. Toute une famille d’acteurs peut apparaître, je les vois s’approcher, étrange troupe de déclassés, des « gens de rien » qui n’ont que le plaisir pour pitance... Il y a quelque chose d’éminemment poétique qui se dessine alors dans cette rêverie : la maison de Scapin, la troupe au petit matin, une journée pour rire. Il faut écouter Molière, car comme dit Jacques Copeau « il nous fait signe et nous n’avons qu’à le suivre », et retrouver ainsi l’essence même du théâtre : la joie. Marc Paquien

spectacle créé le 9 octobre 2015 au Théâtre des Sablons à Neuilly-sur-Seine

saison 2015·16

durée 2h sans entracte salle Jacques Audiberti
  • mercredi 3 février 2016 | 20h30en plus
  • jeudi 4 février 2016 | 20h00annulé
  • vendredi 5 février 2016 | 20h30
Représentations scolaires :
  • jeudi 4 février 2016 | 14h00
  • vendredi 5 février 2016 | 14h00

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.