saison 2019·20

  • faust

Dérouler les tableaux de la création, passer au travers de la nature entière, de l’enfer au ciel, et du ciel à la terre... le Collectif 8 applique le postulat de Goethe au doigt et à l’œil.

le tentateur suprême

faust

coproduction anthéa

théâtre et arts numériques
à voir en famille à partir de 13 ans

d’après Goethe
adaptation et mise en scène Gaële Boghossian

avec Clément Althaus, Paulo Correia, Fabien Grenon et Mélissa Prat
création vidéo Paulo Correia
musique Clément Althaus
lumière Léo Grosperrin
conception des costumes Gaële Boghossian
réalisation des costumes Sophie Vigneron et Romain Fazi, en collaboration avec le Lycée Professionnel des Côteaux-Cannes
scénographie Gaële Boghossian, Vanessa Clément, Paulo Correia et Thierry Hett
assistante à la mise en scène Alice-Anne Filippi Monroché
production Collectif 8, anthéa, théâtre d’Antibes En collaboration avec Divine Quincaillerie et Mediacom
Avec le soutien du Théâtre des 2 Rives de Charenton-le-Pont, de l’Entre-Pont et du Sémaphore, Scène Conventionnée de Port de Bouc

l’histoire

Heinrich Faust, un scientifique et professeur au faîte de sa notoriété, dresse un bilan amer de sa vie : comme scientifique, il n’a pas vaincu son incompréhension profonde des choses et il manque cruellement de résultats probants et, comme individu, il ne sait pas jouir pleinement de la vie. Désespéré, il promet de donner son âme au diable si celui-ci parvient à le délivrer de son insatisfaction et de son tourment. Le diable emporte alors Faust dans un voyage autour du monde, lui offre les plaisirs de la vie et ourdit pour lui une histoire d’amour avec la jeune Marguerite...

ce qu’ils en disent

Raconter le monde, raconter notre monde encore, parce que chacun de nos spectacles est une partie du puzzle. Reconstituer l’image un jour peut-être. Il me fallait explorer à grande échelle ce Bien et ce Mal, ce duel finalement tellement intime qu’il nécessite une loupe pour le décrypter. Dieu, le Diable, l’Homme en somme. L’Homme qui cherche des excuses à ses forfaits, des explications à sa complexité et des regrets à son bonheur. Ma perspective sera donc de focaliser le propos, d’une part, sur la somptueuse histoire d’amour entre Faust et Marguerite et, d’autre part, sur la quête éternelle d’un Faust à travers son Méphisto, ces deux versants se reflétant dans l’œil d’un incroyable pari entre le Bien et le Mal. L’immersion totale est à présent possible et cette descente vertigineuse dans les profondeurs de l’âme humaine peut convoquer l’imaginaire avec fantaisie, irrévérence, humour et émotion. Gaële Boghossian

créé le 20 avril 2016 à anthéa

rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du vendredi 22 avril

saison 2015·16

1h45 salle Pierre Vaneck
  • mercredi 20 avril 2016 | 21h00
  • jeudi 21 avril 2016 | 20h30
  • vendredi 22 avril 2016 | 21h00
  • samedi 23 avril 2016 | 21h00
  • mardi 26 avril 2016 | 20h30
  • mercredi 27 avril 2016 | 21h00annulé
  • vendredi 29 avril 2016 | 21h00
  • samedi 30 avril 2016 | 21h00
  • mardi 3 mai 2016 | 20h30
Représentations scolaires :
  • jeudi 21 avril 2016 | 14h30
  • mardi 26 avril 2016 | 14h30
  • jeudi 28 avril 2016 | 14h30
  • mardi 3 mai 2016 | 14h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.