saison 2019·20

  • pixel

Mourad Merzouki et sa troupe créent une exception visuelle pour une conversation entre le monde de synthèse de la projection et la réalité des corps en mouvements.

quand la danse, le cirque et l'art numérique se rencontrent : une révélation

pixel

danse hip-hop
à voir en famille à partir de 6 ans

direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki
concept Mourad Merzouki et Adrien M / Claire B
création numérique Adrien Mondot et Claire Bardainne
création musicale Armand Amar
assistante du chorégraphe Marjorie Hannoteaux

interprétation Rémi Autechaud dit RMS, Kader Belmoktar, Marc Brillant, Élodie Chan, Aurélien Chareyron, Yvener Guillaume, Amélie Jousseaume, Ludovic Lacroix, Xuan Le, Steven Valade, Médésséganvi Yetongnon dit Swing
lumières Yoann Tivoli
assisté de Nicolas Faucheux
scénographie Benjamin Lebreton
costumes Pascale Robin
assistée de Marie Grammatico
production Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig
coproduction Maison des Arts de Créteil, Espace Albert Camus - Bron
avec le soutien de la Compagnie Adrien M / Claire B

spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d'Antibes

l’histoire

Sur un plateau en trois dimensions, la vidéo accompagne les danseurs dans leur évolution mais elle peut aussi leur faire obstacle. Un dialogue s’établit alors entre monde virtuel et réalité jusqu’à trouver le subtil équilibre entre les deux pratiques afin que danse et représentations immatérielles se répondent sans que l’une ne prenne le dessus sur l’autre. Il s’en dégage une nouvelle esthétique du merveilleux, plongée inédite dans les paysages mouvants créés par la Compagnie Adrien M / Claire B, déjà accueillie la saison dernière avec Hakanaï dans le cadre d’IMMERSION.

ce qu’ils en disent

On est bien conscient qu’aujourd’hui on ne convainc pas un public en fonction du nombre de tours que l’on fait sur la tête ou sur la main, mais plus en fonction des risques que l’on va prendre dans les chorégraphies, dans les rencontres. Les chorégraphes hip-hop font ce travail-là et n’hésitent pas à aller vers d’autres formes artistiques qui les nourrissent. Mourad Merzouki, chorégraphe
Mourad a su s’immerger dans nos univers graphiques abstraits avec une immense facilité, qu’il a ensuite transmise naturellement aux interprètes. Il nous a inspiré des formes et des mouvements numériques nouveaux, nous confortant dans cet axe de recherche qui nous est cher : l’invention d’un langage numérique vivant se faisant par l’intuition du corps. Adrien Mondot et Claire Bardainne, créateurs numériques

ce qu’ils en pensent

Béat, baba. Plaisir direct, émerveillement. Rosita Boisseau, le Monde
Danses urbaines, arts du cirque et rêverie visuelle se rencontrent avec bonheur dans Pixel, une pièce qui questionne le statut du corps dans un monde de plus en plus virtuel. Thomas Hahn, Danser Canal Historique
À sa manière toute numérique, Pixel propulse le monde du hip-hop dans un grand paradis blanc. Les onze artistes ont sous leurs pieds – et sous leurs roues – non plus une dalle de béton mais une banquise propice à toutes les parties de glisse. Telles des figurines de jeux électroniques, les voilà bondissant pour éviter les failles d’une glace qui craque... Ludique, joyeuse, poétique, cette création parvient à surprendre les plus habitués. Bernard Gorce, La Croix

rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du vendredi 27 mai

saison 2015·16

durée 1h10 salle Jacques Audiberti
  • jeudi 26 mai 2016 | 20h00
  • vendredi 27 mai 2016 | 20h30
Représentation scolaire :
  • jeudi 26 mai 2016 | 14h00
téléchargez le dossier pédagogique

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.