saison 2019·20

  • Le systeme

Fin connaisseur des arcanes du pouvoir, Antoine Rault a trouvé en Lorànt Deutsch et sa connaissance intime du passé un John Law idéal.

3 nominations aux molières 2015

le système

théâtre

une pièce d’Antoine Rault
mise en scène Didier Long

avec Lorànt Deutsch, Dominique Pinon, Éric Métayer, Urbain Cancelier, Marie Bunel, Sophie Barjac, Stéphanie Caillol, Philippine Bataille
décors Bernard Fau et Citronelle Dufay
costumes Jean-Daniel Vuillermoz
lumières Laurent Béal
production JMD Productions

spectacle organisé dans le cadre du Festival Les Nuits d'Antibes

l’histoire

Louis XIV vient de mourir, il laisse le royaume de France au bord de la faillite. En attendant que Louis XV soit en âge de régner, le pouvoir est exercé par le Régent, entouré d’hommes de premier plan. À ces puissants, chargés de redresser les finances du royaume, l’Écossais John Law, un mathématicien de génie, propose un système de son invention : la monnaie de papier, ce billet de banque qui a fini par s’imposer, de même que les actions en bourse. Le système de John Law obtient d’abord de beaux succès mais la spéculation déclenche bientôt la première crise financière du monde moderne. Pour la première fois, on parle de « bulle », tandis que le sommet de l’État bruisse de mille intrigues, entre goût immodéré de l’argent et goût non moins affirmé du plaisir. Tous les coups sont permis quand la maîtrise du pouvoir passe par l’impossible contrôle de l’argent.

ce qu’ils en disent

Dans ce monde de faux semblants où seuls comptent les intérêts, l’argent et le pouvoir, les hommes sont seuls. Terriblement seuls. Tous ne sont que des pions d’un système qu’aucun ne maîtrise vraiment. J’ai mis dans cette pièce ce que je sais de la politique et ce que j’ai appris en fréquentant durant quelques années les antichambres du pouvoir. Antoine Rault, auteur
L’esprit d’à-propos vaut plus que le propos lui-même. Le trait d’esprit et le cynisme assumés tiennent lieu de preuve d’intelligence. Et si, comme La Bruyère le prétend, « l’esclave n’a qu’un maître, l’ambitieux en a autant qu’il y a de gens utiles à sa fortune », s’adapter au « système » pour chacun des protagonistes, est une question de survie. Didier Long, metteur en scène

ce qu’ils en pensent

Dans cette comédie historique d’Antoine Rault, Lorànt Deustch et Dominique Pinon confrontent deux visions du pouvoir, deux conceptions de l’État. Intrigues, jeux courtisans, mots d’esprit rythment cette pièce à la cruelle actualité. Bienvenue dans Le Système ! Laurent Ruquier
Didier Long donne un mouvement rapide à la représentation. Le texte est émaillé de répliques qui ont un écho très contemporain. Le public rit beaucoup et suit avec une grande attention ce thriller. Le Figaro
Calculs, manipulations, trahisons, c’est le portrait sombre d’une époque que présente l’auteur de la pièce. D’autant plus sombre qu’on ne peut s’empêcher d’y voir une critique de notre société. Cette pièce portée par l’écriture à la fois moderne et très classique d’Antoine Rault donne toute son originalité et sa richesse au texte. France Info

saison 2015·16

durée 1h35 salle Jacques Audiberti
  • mardi 17 mai 2016 | 20h00en plus
  • mercredi 18 mai 2016 | 20h30
  • jeudi 19 mai 2016 | 20h00

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.