saison 2019·20

  • la bohème

Les héros du Paris révolté de 1830 entrent à merveille dans les costumes de ceux du Paris de l’après Mai 68, dans une mise en scène célèbre de Daniel Benoin.

mimi après mai 68

la bohème

opéra en quatre actes
de Giacomo Puccini

ce spectacle créé à l’Opéra de Nice en 2003, repris en 2008, a été recréée à Trieste (2006) et à Toulon (2011)
mise en scène Daniel Benoin direction musicale György G. Ràth


décors Jean-Pierre Laporte
costumes Nathalie Bérard-Benoin
vidéo Paulo Correia
lumières Daniel Benoin
avec Mimi Nathalie Manfrino,
Rodolfo Carlos Cosias,
Musetta Donata D’annunzio Lombardi,
Marcello Giuseppe Altomare,
Schaunart Bernard Imbert,
Colline Antonio Di Matteo,
Benoit Thierry Delaunay,
Alcindoro Richard Rittelmann,
Parpignol Gilles San Juan

orchestre Régional de Cannes PACA
chœur de l’Opéra de Nice Côte d'Azur
dirigé par Giulio Magnanini
chœur d'enfants du Conservatoire d'Antibes Juans-les-pins
décors, accessoires et costumes de l'Opéra Nice Côte d'Azur
production anthéa, théâtre d'Antibes

tarif opéra-événements

l’histoire

Au Quartier Latin, un groupe d’étudiants désargentés luttent contre la misère quotidienne en vivant joyeusement d’amour et d’eau fraîche. Deux couples se forment, tout en contrastes : la petite cousette Mimi et son poète Rodolfo font vibrer leur coup de foudre et déclarent leur amour à leurs amis durant la soirée de Noël, tandis que le peintre Marcello affronte les coups d’éclat de Musette, sa maîtresse volage. Mais bientôt, Mimi et Rodolfo ne s’entendent plus et finissent par rompre. En réalité, Mimi se sait condamnée par la tuberculose.

ce qu’ils en disent

Quand je prends une œuvre, je lis avec attention les indications de l’auteur. Ces quelques mots écrits à la fin de la distribution de La Bohème : « L’action est à Paris, au Quartier Latin, en hiver 1830 » m’ont interpellé. En effet, les « Trois Glorieuses » de juillet 1830 ont été suivies par un hiver très froid qui explique en partie la maladie de Mimi. Ces trois journées tumultueuses ont vu un soulèvement de la jeunesse, des émeutes ont éclaté, puis une révolution est née. Des barricades se sont élevées dans les quartiers de Paris. Je me suis dit : ça me rappelle quoi ? Daniel Benoin

ce qu’ils en pensent

Daniel Benoin est un fondateur dans l’âme. France Info
Cette initiation à la vie et à ses nombreuses embûches qui mêle, jeunesse, précarité, amitié, amour et mort, est plus que jamais d’actualité. La mise en scène de Daniel Benoin nous en rappelle de manière très convaincante son intemporalité. Le Parisien
Ça marche ! C’est cohérent. La cohérence est la qualité première d’une mise en scène. Bel exercice théâtral au pays de l’art lyrique. André Peyreigne, Nice-Matin
C’est le triomphe de La Bohème, version 68. Une mise en scène efficace et fascinante avec l’ironie nécessaire de Daniel Benoin. Dejan Bozonic, Il Gazzetinno
Enfin une mise en scène de La Bohème pleine de vie, pleine d’idées. Helmut Christian, Kleine Zeitung

saison 2015·16

durée 2n30 avec entracte salle Jacques Audiberti
  • mardi 19 avril 2016 | 20h00
  • jeudi 21 avril 2016 | 20h00
  • samedi 23 avril 2016 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.