saison 2019·20

  • Gaspard Proust, nouveau spectacle en mai 2016 à Antibes

Il s’est fait désirer mais il revient enfin dans les habits neufs de son nouveau one-man-show.

le même en pire

gaspard proust

humour

production Ruq spectacles

spectacle organisé dans le cadre du Festival Les Nuits d'Antibes

l’histoire

Il a sauté un tour pour peaufiner l’écriture de son spectacle mais, cette fois, Gaspard Proust sera à anthéa pour renouveler la surprise. Son public, conquis par Gaspard Proust tapine, l’attend. L’animal politique n’a rien perdu de son esprit frondeur. Les habitués de Salut les Terriens ! peuvent le vérifier tous les samedis soirs. Sous sa mèche aile de corbeau et son air réservé, il est toujours intraitable. Perfectionniste, ses textes sont maîtrisés à la virgule. C’est un auteur aussi exigeant avec lui-même qu’intransigeant vis-à-vis de ses contemporains et de nos dirigeants. Autant dire que dans ce monde tel qu’il ne va pas son répertoire n’est pas près de s’épuiser.

ce qu’ils en disent

Je suis un observateur qui touille un coup à gauche, un coup à droite, qui va faire le bouffon et sortir des obscénités parce que je trouve le siècle obscène. La scène est un bon endroit pour lui renvoyer cette obscénité. Je veux déstabiliser, je ne suis pas là pour donner des réponses et je déteste les spectacles qui en offrent. Gaspard Proust

ce qu’ils en pensent

Gaspard Proust est un sécateur. Sur scène, son personnage tranche le cou, à l’aide de formules ciselées, à la « bien-pensance ». Aurélie Raya, Paris Match
Réglant son pas sur celui de son père spirituel (Pierre Desproges), il anticipe les réactions du public, remâche des thématiques similaires, impose un style écrit, brillant, ultra référencé. Mais là où Desproges affichait une forme d’ironie plus bonhomme, avenante, Proust peaufine un personnage de réac misogyne, désespérément tête à claques. Hélène Marzolf, Télérama
Gaspard Proust s’est imposé parmi les humoristes les plus talentueux de sa génération. Parfait équilibriste, c’est un garçon plein de finesse qui prononce des énormités. C’est sa marque de fabrique depuis ses débuts. D’emblée sa causticité teintée de cynisme a séduit. Sa culture aussi. Pierre de Boishue, Le Figaro Magazine

spectacle créé le 15 janvier 2016 à Saint-Étienne

saison 2015·16

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 20 mai 2016 | 20h30
  • samedi 21 mai 2016 | 20h30
  • dimanche 22 mai 2016 | 15h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.