saison 2020·21

  • petits crimes conjugaux

À travers une intrigue tortueuse et captivante, concoctée par Éric-Emmanuel Schmitt, Petits crimes conjugaux analyse la violence et la passion du couple soumis à la durée…

un thriller conjugal par Éric-Emmanuel Schmitt

petits crimes conjugaux

comédie dramatique

texte Éric-Emmanuel Schmitt
mise en scène Marianne Épin

avec Éric Savin et Marianne Épin
décor Sophie Jacob
lumières Pascal Noël
assistante à la mise en scène Juliette Épin
production de la Comédie de Picardie-Amiens
coproduction Volubile productions
avec le soutien de l’Espace Carpeaux-ville de Courbevoie

l’histoire

Conduit par une femme, un homme pénètre dans un appartement. Il est chez lui, mais ne reconnaît rien et a tout oublié de lui-même. Il rentre d’une semaine d’hôpital, amnésique à la suite d’un mystérieux accident. Lisa, sa femme depuis quinze ans, s’efforce de l’aider à recouvrer la mémoire, du moins le prétend-elle. Mais si elle mentait ?... Est-il bien un auteur de romans policier à succès ? A-t-il vraiment écrit Petits crimes conjugaux ?

ce qu’ils en disent

Je n’ai jamais compris à quel genre appartenait la vie conjugale. Tragédie ou comédie ? Ma seule certitude reste qu’elle appartient au genre dramatique… Il semblerait que le théâtre n’accepte les amants que débutants ou retraités, se bornant à présenter la naissance et le coma de l’amour, jamais sa vie même. Que deviennent Roméo et Juliette au bout de quinze ans ? Cette pièce m’aura beaucoup appris. En achevant Petits crimes conjugaux, j’avais l’impression d’apercevoir une réponse : et si l’amour commençait une fois qu’on n’est plus amoureux ? Éric-Emmanuel Schmitt

ce qu’ils en pensent

Pas très optimiste, Schmitt ! Mais non ! Cette comédie brillante à nuances graves, voire tragiques dans certains de ses aspects – l’alcool par exemple – analyse avec une férocité certaine les pièges qui enferment ce couple, tout couple peut-être… Armelle Héliot, Le Figaro

L’oeuvre est intelligente au point de donner au spectateur l’impression d’être lui-même intelligent. André Lafargue, Le Parisien

On aime cette oeuvre sans aucune retenue. La Marseillaise

rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du samedi 11 avril

saison 2014·15

durée 1h25 salle Pierre Vaneck
  • jeudi 9 avril 2015 | 20h30en plus
  • vendredi 10 avril 2015 | 21h00
  • samedi 11 avril 2015 | 17hen plus
  • samedi 11 avril 2015 | 21h00
  • dimanche 12 avril 2015 | 16h00

Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée.
Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse des spectateurs est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse de covoiturage est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.