saison 2019·20

  • L'origine du monde

Une comédie follement drôle qui pulvérise le complexe d’OEdipe.

voir sous les jupes des mères

l'origine du monde

comédie

texte Sébastien Thiéry
mise en scène Jean-Michel Ribes

avec Sébastien Thiéry, Grégoire Bonnet, Isabelle Sadoyan, Nicolas Giret-Famin, Tiphaine Gentilleau
décors Patrick Dutertre
costumes Juliette Chanaud
lumières Hervé Coudert
assistante à la mise en scène Virginie Ferrere
production Théâtre du Rond-Point
coproduction Pascal Legros Productions
avec le soutien du Jeune Théâtre National

Spectacle organisé dans le cadre des Nuits d’Antibes

l’histoire

Jean-Louis, quarante ans, réalise en rentrant chez lui que son coeur ne bat plus. Est-il en vie ? Est-il mort ? Comme en sursis, il enquête, s’inquiète. Ni son ami vétérinaire, ni sa femme ne trouvent de réponse pour endiguer sa panique. Seul un marabout africain se fait fort d’aider Jean-Louis. Mais pour cela, il devra remonter à la source de ses problèmes : sa mère, ou plus précisément le sexe de sa mère qu’il lui faudra prendre en photo…

ce qu’ils en disent

J’ai tendance à raconter toujours la même histoire dans mes pièces, celle d’un bourgeois qui se bat contre une situation qui se détraque. J’aime cette idée de répétition, mais le danger serait que je me répète. Pour éviter cela, j’essaie de me surprendre moi-même en allant plus loin à chaque fois dans l’impertinence, voire l’insolence et quelquefois la provocation. Et puis je le reconnais, j’aime bien écrire des choses dérangeantes. En même temps, les gens se dérangent pour venir au théâtre, c’est normal qu’ils se sentent parfois dérangés quand ils en sortent. Sébastien Thiéry

ce qu’ils en pensent

Chauffé à blanc par le talent formidable d’Isabelle Sadoyan, Jean-Michel Ribes multiplie les crises d’hilarité sur une partition cruelle signée Sébastien Thiéry. Patrick Sourd, Les Inrockuptibles

Comment déculotter une octogénaire à cheveux blancs ? À fortiori sur scène ? Les réponses successives sont burlesques ou dérangeantes – ou les deux. C’est précisément ce que cherchent l’auteur et son metteur en scène, Jean-Michel Ribes : provoquer en même temps rire et gêne, comme lors d’une scène de drague gérontophile ou encore par la nudité impromptue d’une partie des interprètes. Aurélien Ferenczi, Télérama


saison 2014·15

durée 1h25 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 13 mars 2015 | 20h30en plus
  • samedi 14 mars 2015 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.