saison 2019·20

  • novecento

Tout l’art d’André Dussollier racontant l’histoire de Novecento fait naître le temps d’une traversée le bateau, le quatuor et tous les personnages.

un piano sur l’océan

novecento

création
adaptation théâtrale et musicale

texte Alessandro Baricco
avec André Dussollier
traduction/adaptation André Dussollier et Gérald Sibleyras
avec la collaboration de Stéphane de Groodt
mise en scène André Dussollier et Pierre-François Limbosch


collaboration artistique Catherine D’At
scénographie et images Pierre-François Limbosch
lumières et images Christophe Grelié
création et direction musicales Christophe Cravero
piano Elio Di Tanna
trompette Gilles Relisieux
batterie et percussions Michel Bocchi
contrebasse Olivier Andrès
costumes Catherine Bouchard
maquillage Magali Ohlmann
peinture Alexandre Obolensky
régie générale Christophe Pommier
régie plateau Patrick Flahaux
régie son Guillaume Duguet
régie lumière Marlène Chemoi
production Les Visiteurs du Soir
coproduction anthéa, antipolis théâtre d’Antibes, Bonlieu Scène nationale Annecy, CDDB Théâtre de Lorient, Célestins, Théâtre de Lyon, Théâtre du Gymnase Marseille, Théâtre de Namur – Centre Dramatique, Le Théâtre du Rond Point, Paris, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Théâtre Liberté de Toulon, Théâtres Sorano/Jules Julien-Toulouse, Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul L’œuvre intitulée Novecento d’Alessandro Baricco est représentée en France par l’agence DRAMA - Suzanne Sarquier (www.dramaparis.com) en accord avec l’agence Paola d’Arborio à Rome

l’histoire

Novecento a été abandonné à sa naissance, dans un des salons du Virginian, un bateau de croisière, dans une boite en carton posée sur un piano. Avant de descendre à New York, ses parents ont dû se dire « Peut-être qu’un gars des premières l’adoptera et qu’il deviendra riche et heureux ». Riche il ne le fut pas, mais il devint pianiste. Le plus grand des pianistes. Il n’est jamais descendu à terre. Sur son bateau, il voit défiler le monde. Chaque jour, une carte immense dessine ses contours dans sa tête. Novecento n’est pas freiné par les hiérarchies, il absorbe et retranscrit librement sur son piano ce qu’il entend à bord : tsiganes des troisième classes, chants des émigrés, mélodies de l’orchestre. Et la mer et le vent, le rythme des machines, la rumeur des ports. Sa réputation franchit les océans. L’inventeur du jazz vient le défier dans un duel. Il pourrait conquérir le monde… s’il mettait pied à terre. Mais ce Mowgli des mers ne se sent pas d’affronter la jungle de la ville. Un jour il fait les premiers pas puis s’arrête. « Ce n’est pas ce que j’ai vu qui m’a arrêté, mais ce qu’on ne voyait pas ». Son ami trompettiste raconte cette Odyssée musicale et l’enchantement veut qu’un quatuor l’accompagne sur le transatlantique…

ce qu’ils en disent

C’est une histoire immortelle qui se répète de port en port, métaphore de tous les désirs éclatants qui émergent sous le soleil de l’imagination, une musique océane aux horizons lointains. Un conte sorti de nos mille et une nuits, une voix intérieure invitant au voyage qui s’élève des touches d’un piano ou de la plume d’un écrivain, venues dessiner nos villes invisibles. […] L’immensité des trésors que l’on cherche souvent ailleurs qu’au fond de soi, nos envies, nos rêves, nos peurs, nos désirs, tout ce que raconte cette histoire, j’avais envie d’en faire entendre les épisodes colorés, aussi bien avec les mots d’Alessandro Baricco, qu’en musique et avec la présence, sur scène, des musiciens de jazz. André Dussollier

ce qu’ils en pensent

C’est en musique qu’André Dussollier a choisi de mettre en scène et d’interpréter cette fable joyeuse et mystique à la fois. Avec un peps qu’on ne lui soupçonnait pas, il incarne tambour battant, entre élégance naturelle et extraversion, le trompettiste ami et témoin de Novecento. Dussollier se révèle un impressionnant M. Loyal. Fabienne Pascaud, Télérama

saison 2014·15

durée 1h10 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 23 janvier 2015 | 20h30
  • samedi 24 janvier 2015 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.