saison 2019·20

  • Dom Juan

Gilles Bouillon au pupitre retrouve la figure mythique de l’inépuisable Dom Juan qu’il a croisée à plusieurs reprises chez Mozart.

le grand abuseur aux enfers

dom juan

comédie
à voir en famille à partir de 12 ans

création
texte de Molière mise en scène Gilles Bouillon avec Frédéric Cherboeuf, Jean-Luc Guitton, Cassandre Vittu de Kerraoul, Gérard Hardy, Cyril Texier, Xavier Guittet, Kevin Sinesi, Blaise Pettebone, Nelly Pulicani, Odile Ernoult dramaturgie Bernard Pico scénographie Nathalie Holt assistante mise en scène Albane Aubry costumes Marc Anselmi musique Alain Bruel construction du décor équipe technique du CDR de Tours sous la direction de Pierre-Alexandre Siméon lumières Marc Delamézière production Centre Dramatique Régional de Tours

l’histoire

Dom Juan, jeune noble vivant en Sicile accompagné de son fidèle valet Sganarelle, multiplie les conquêtes amoureuses, séduisant les jeunes filles nobles et les servantes avec le même succès. Ses conquêtes lui valent des ennemis et des duels auxquels il ne se dérobe pas. C’est ainsi qu’il a séduit Done Elvire qui cherche à se venger par frères interposés. Après une rencontre avec ses poursuivants, Dom Juan aperçoit le tombeau du Commandeur, un homme qu’il a récemment tué. Par bravade, il invite le mort à dîner. Le Commandeur offrira à Dom Juan la possibilité d’être sauvé à condition de se repentir. Dom Juan refuse et ne peut se soustraire à la poignée de main de la statue qui l’entraîne en enfer.

ce qu’ils en disent

Je souhaite faire entendre Molière dans un espace de jeu contemporain – tout en suggérant la couleur et la distance du temps qui a passé. En me mettant au travail avec Dom Juan, je me souviens avec émotion de Louis Jouvet, qui a été véritablement l’inventeur du Don Juan des temps modernes, et qui affirmait que son souci majeur était de savoir comment représenter “la statue qui marche”. C’est aussi ce qui me passionne : la gaieté, l’appétit de vivre (et l’inquiétude) du personnage s’incarnent dans la jubilation, le survoltage, les ombres et les lumières de la théâtralité la plus concrète, la plus sensible, la plus sensuelle. Gilles Bouillon

Une représentation en temps scolaire est également prévue pour ce spectacle
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du samedi 18 janvier

première saison 2013-14

durée 1h45 salle Jacques Audiberti
  • jeudi 16 janvier 2014 | 20h00
  • samedi 18 janvier 2014 | 20h30
téléchargez le dossier pédagogique

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.