saison 2018·19

  • terabak de kyiv

Un vent chaud venu de Kiev souffle sur le théâtre pour une parenthèse musicale, acrobatique et proprement magique.

cabaret déjanté

terabak de kyiv

cirque
à voir en famille à partir de 6 ans

metteur en scène Stéphane Ricordel
assistant metteur en scène Patrice Wojciechowski
composition musicale Vlad Troitsky
musique Dakh Daughters - Ruslana Khazipova, Tanya Havrylyuk, Solomia Melny, Anna Nikitina, Natalia Halanevych, Zo
artistes de cirque Daniel Ortiz, Josefina Castro Pereyra, Benoît Charpe, Julieta Martin, Oscar Nova de la Fuente, Matias Pilet
artiste magie Arthur Chavaudret
comédienne Marina Voznyuk, Anna Olekhnovych
régisseur général Simon André
création et régie lumière Amandine Galode
régisseur son Tom Menigault
régisseur Lucas Clody
régie plateau Pierre-Marie Lazaroo

production Le Monfort théâtre, Drôles de Dames, Blue Line
coproduction Maison de la Culture d’Amiens, Centre européen de création et de production

spectacle organisé dans le cadre du Festival les Nuits d’Antibes

l’histoire

Le metteur en scène Stéphane Ricordel a conçu son spectacle comme un clin d’oeil aux cabarets qui enchantèrent les nuits parisiennes des années 40 jusqu’aux années 80 : une succession de numéros entre installations et performance, musique, magie et cirque où l’humour n’est jamais mis de côté. Des circassiens sur leur trampoline, trapèze ou encore mât chinois sont encouragés par les Dakh Daughters chanteuses et comédiennes ukrainiennes. Les six « soeurs » multiinstrumentistes sont de redoutables tempéraments, femmes engagées, animées par l’esprit de la lutte et usant des techniques vocales insoumises des chanteuses traditionnelles, elles sont les Mesdames Loyal de ce moment festif.

ce qu’ils en disent

C’est une histoire qui dure avec les Dakh Daughters, mais aussi avec l’Ukraine. J’ai rencontré Vlad Troitsky, le directeur du Dakh Théâtre, il y a maintenant sept ans, et depuis je vais régulièrement en Ukraine où des relations se sont établies entre Vlad, le Dakh théâtre et ses comédiens, et moi […] Même si nous n’avons pas pu continuer certains projets du fait de la révolution, les Dakh Daughters sont devenues aujourd’hui connues et reconnues. Quand je leur ai proposé de nous retrouver pour faire un cabaret, elles ont tout de suite répondu présentes. Elles ont une vision de la scène très forte qui leur donne une présence et un rapport au public extrêmement profonds […] On pourrait les qualifier de Pussy Riot ukrainiennes, c’est-à-dire qu’avec leurs textes, qui sont politiquement mais aussi poétiquement engagés, elles sont capables de prendre une posture sur scène très rock’n roll par leur look et par leur façon d’être tout le temps en adresse directe. Elles sont très cabarétiques ! Stéphane Ricordel

ce qu’ils en pensent

Qui a vu une fois les Dakh Daughters ne peut que retourner les voir c’est une loi, une fatalité, un ensorcellement entre folklore des Carpates et hymnes néopunk. On ouvre grands les yeux et les oreilles, et la bouche, d’étonnement, de peur et de plaisir. Jean-Luc Porquet, Le Canard enchaîné
Stéphane Ricordel a concocté un cabaret chaleureux et doucement déjanté où se sentent aussi bien les adultes que les enfants et même – miracle – les adolescents. Fabienne Darge, Le Monde

saison 2017·18

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • jeudi 31 mai 2018 | 20h00
  • vendredi 1er juin 2018 | 20h30
  • samedi 2 juin 2018 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.