saison 2018·19

  • une vie boulversée

L’ambition de Roxane Borgna, seule en scène, est de faire des lumineuses pages d’Etty Hillesum, morte à Auschwitz, un bréviaire pour nous guider dans l’existence.

«en fait, je n’ai pas peur»

une vie bouleversée

théâtre documentaire

d'après Une vie bouleversée d'Etty Hillesum
traduction française de Philippe Noble
parue aux Éditions du Seuil et Points
carte blanche à une actrice
mise en scène Jean-Claude Fall

conception et interprétation Roxane Borgna
création vidéo Laurent Rojol
chorégraphie Mitia Fedotenko
création sonore Éric Guenou
avec la collaboration de Serge Monségu
les photographies présentes dans la création vidéo sont l’œuvre de Marie Rameau
production La Manufacture Compagnie Jean-Claude Fall avec le soutien du Théâtre "Humain Trop Humain" CDN de Montpellier

l’histoire

En 1941, la jeune Esther Hillesum entame la rédaction de son journal. Du camp de regroupement de Westerbork, aux Pays-Bas, elle envoie des lettres et se confie dans ses carnets, avant d’être déportée à Auschwitz où elle meurt en novembre 1943, à 29 ans. Seconder Dieu dans l’enfer du camp, voir le juste et le beau dans la folie et l’horreur, c’est l’enjeu mystique dont témoignent les onze petits carnets à spirales sauvés du désastre. Roxane Borgna, dirigée par Jean-Claude Fall, en choisissant de les porter à la scène ne veut pas célébrer la mort ou la sainte mais la vie et la femme. Car ce qui ressort de ces carnets, c’est un incomparable amour de la vie. Tous les dons, les doutes, les audaces d’une jeune personne s’expriment tour à tour. Pour autant ce tempérament vif trace un chemin spirituel exemplaire : la capacité de s’émerveiller du phénomène humain aux heures les plus sombres est une leçon qui doit nous suivre à travers les générations.

ce qu’ils en disent

J’ai envie de porter cette parole au théâtre parce qu’Etty Hillesum a une expérience de plus que la nôtre. Parce que l’extrême proximité qu’elle a pratiquée avec la souffrance et la mort, donne un éclairage à la vie. Dans le sentiment d’universalité qu’Etty porte en elle, les temps, les êtres se confondent, c’est pourquoi ce texte résonnera aujourd’hui et toujours. Cette parole n’est pas sombre et dépressive au contraire, en sondant l’ère intérieure des êtres c’est l’énergie, la lumière et la joie qui jaillissent. C’est l’inverse des récits déjà connus. Si cette parole est née dans ce temps- là, c’est une parole de tous les temps. Roxane Borgna

saison 2015·16

durée 1h salle Pierre Vaneck
  • mardi 17 novembre 2015 | 20h30
  • mercredi 18 novembre 2015 | 21h00

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.