Tempest Project
Tempest Project

Tempest Project

peter brook, le magicien
abonnez-vous

l’histoire

Trahi par son frère, aidé du roi de Naples, Prospero vit en exil avec sa fille Miranda sur une île perdue peuplée par deux créatures surnaturelles : Ariel et Caliban. Grâce à sa connaissance de la magie, Prospero parvient à les asservir pour qu’ils l’aident à assouvir son désir de vengeance. Ayant appris qu’un navire croise non loin de l’île avec à son bord ses ennemis, Prospero déclenche une tempête qui jette ses rivaux sur le rivage. Cependant, parmi les rescapés du naufrage, figure aussi Ferdinand, le fils du roi de Naples… De 1957 à 1991, Peter Brook a monté La Tempête à de multiples reprises. Mais, à bientôt 100 ans, il n’en a pas terminé avec l’énigme de Shakespeare et singulièrement avec l’ultime pièce du dramaturge anglais. En février 2020, avec Marie-Hélène Estienne, il a animé pendant une quinzaine de jours un workshop avec un petit groupe de comédiens, axé sur la musicalité et la résonnance de la langue de Shakespeare. De cette recherche est issu Tempest, une version épurée qui converge vers un seul mot : liberté.

ce qu’ils en disent

La Tempête est une énigme. C’est un conte où rien ne peut être pris à la lettre, parce que si l’on reste à la surface de la pièce sa qualité cachée nous échappe complètement. Pour les acteurs aussi bien que pour le public, c’est une pièce qui se révèle en la jouant. Comme la musique. Il y a un mot qui traverse la pièce : « Libre ». Comme toujours avec Shakespeare son sens n’est jamais révélé, il est suggéré. Et chaque écho en amplifie et nourrit le son. Peter Brook

ce qu’ils en pensent

Au-delà des visions exclusivement rationalistes, politiques ou historiques, Peter Brook choisit le déconfinement des esprits, la métaphysique, autour du thème majeur de la liberté, qu’elle soit individuelle ou sociale. Cette version épurée et concentrée de La Tempête est une belle promesse. Agnès Santi, La Terrasse
Prospero, c’est bien Brook lui-même : un magicien doué de pouvoirs extraordinaires, dont le parcours a consisté à se défaire de ces savoirs comme d’une illusion, pour aller vers un théâtre de la vie et de l’épure, vers la simplicité et la profondeur permettant d’atteindre le cœur de l’existence humaine. Fabienne Darge, Le Monde
Avec son habituelle scénographie dépouillée, le metteur en scène fait du texte shakespearien le roi. Éclairées par le discours de la méthode prodigué en préambule, les mises en relief voulues par Brook apparaissent de façon étonnamment nette et produisent des résonances inédites. Vincent Bouquet, Les Échos
abonnez-vous
Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée. Elle sera disponible dès l'ouverture de la billetterie à l'unité.

Bourse de covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée. Elle sera disponible dès l'ouverture de la billetterie à l'unité.