saison 2020·21

  • misia sert, "reine de paris"

Julie Depardieu raconte, Juliette Hurel est à la flûte et Hélène Couvert au piano. Ensemble, elles font revivre Misia Sert, égérie et mécène, sans qui bien des chefs-d’oeuvre du XXe siècle n’auraient jamais vu le jour.

julie depardieu incarne la muse des années folles

MISIA SERT, «REINE DE PARIS»

concert biographique

texte Baptiste Rossi
mise en espace Stephan Druet
avec Julie Depardieu (comédienne), Juliette Hurel (flûte), Hélène Couvert (piano)

Information COVID-19

Suite à la fermeture des lieux culturels, le spectacle Misia Sert, « reine de Paris » ne sera pas accessible au public.

Néanmoins, une représentation en direct du théâtre anthéa sera diffusée le samedi 6 février à 20h30 pour tous les spectateurs ayant réservé un billet pour ce spectacle.


Si vous avez acheté des places pour ce spectacle, vous recevrez un e-mail vous indiquant comment assister à cette retransmission en ligne.
Pour bien marquer la différence entre le spectacle vivant et sa retransmission, tous les spectateurs ayant acheté un billet recevront dans les jours qui suivent la diffusion du spectacle un e-mail qui propose soit le remboursement, soit l'échange contre un avoir soit la possibilité de soutenir financièrement le théâtre en renonçant au remboursement.

l’histoire |

Qui se souvient de Misia Sert (1872-1950) ? Elle est pourtant une figure majeure de la vie artistique de la Belle Époque et des Années folles. Elle posera pour les plus grands : Bonnard, Vuillard, Vallotton, Toulouse-Lautrec, Renoir. Elle-même pianiste, c’est avec les musiciens qu’elle nouera les liens les plus forts, inspirera Fauré, Stravinsky, Ravel, Debussy, Satie… Grâce à la fortune de son deuxième époux, elle endossera l’habit de mécène en faveur des Ballets russes qu’elle soutiendra pendant des années. Raconter cette vie extraordinaire en musique, c’est assister au défilé de toute une époque avant qu’en 1950, Coco Chanel ne maquille et n’habille pour la dernière fois la légendaire Misia sur son lit de mort. Pour le trio de femmes qui animent ce spectacle concert, c’est aussi l’occasion de faire découvrir en première partie cinq compositrices françaises des débuts du XXe siècle, injustement éclipsées.

durée 1h30 salle Jacques Audiberti
  • samedi 6 février 2021 | 20h30
abonnez-vous en ligne

Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée.
Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse des spectateurs est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Au vu du contexte sanitaire actuel, l'ouverture de la bourse de covoiturage est repoussée à une date ultérieure.
Merci de votre compréhension.