saison 2019·20

  • thyeste

La folle violence de cette pièce de Sénèque a inspiré nombre de dramaturges, à commencer par Shakespeare. Les questions qu’elle pose sur l’être humain restent d’actualité.

thomas jolly, molière de la meilleure mise en scène,
ouvre le festival d’avignon 2018 avec thyeste,
coproduit par anthéa.

thyeste

théâtre

mise en scène
Thomas Jolly
texte
Sénèque
traduction
Florence Dupont - éditions Actes Sud

avec
Damien Avice Thyeste
Éric Challier Tantale
Émeline Frémont Le Chœur
Thomas Jolly Atrée
Annie Mercier La Furie
Charline Porrone Le Courtisan
Lamya Regragui Le Messager

les deux enfants de Thyeste
Piel Niwa, Julien Peinado

collaboration artistique
Alexandre Dain
assistanat à la mise en scène et dramaturgie
Samy Zerrouki

scénographie
Thomas Jolly, Christèle Lefèbvre
musique
Clément Mirguet
ingénieur son
Olivier Renet
lumière
Antoine Travert, Philippe Berthomé
costumes
Sylvette Dequest assistée de Magali Perrin-Toinin
accessoires
Christèle Lefèbvre, Marion Pellariniassistées de Fanny Gravouil maquillage
Élodie Mansuy
vidéo
Fanny Gauthier

direction technique
Pierre-Yves Chouin

construction du décor
Le Grand T, théâtre de Loire Atlantique et La Piccola Familia
sculpture monumentale
Villemot Adina, David Bertrand, François Corbal, Cyril Corniller, Maya Eneva, Aleth Gallen, Grégory Gaudin, Sébastien Grangereau, Camille Guillard, Fabien Guyard, Eva Huleu, Joséphine Javier, Pascal Pietri, Simon Plancher, Adèle Romieu, Éric Terrien
autres éléments scéniques
Fred Gil, Olivier Leroy, Camille Lissarre, Jean-Baptiste Papon
fabrication des costumes par les ateliers du
Théâtre National de Strasbourg et La Piccola Familia

régie générale
Olivier Leroy
régie lumière
Antoine Travert
régie plateau
Christèle Lefèbvre, Camille Lissarre, Jean-Baptiste Papon
régie son
Clément Mirguet, Olivier Renet (en alternance)
habilleuse
Fabienne Rivier
administration
Célia Thirouard
production – Diffusion
Dorothée de Lauzanne
communication – Médiation – Numérique
Fanny Gauthier
production
La Piccola Familia, Festival d’Avignon, Le Théâtre National de Strasbourg, La Comédie de Saint- Etienne, Centre dramatique national

coproduction
ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d'Azur, La Villette - Paris, Théâtre de Caen, La Criée Théâtre National de Marseille, Centre dramatique national de Normandie Rouen, Théâtre de l’Archipel Scène nationale de Perpignan, Le Grand T, théâtre de Loire Atlantique, Les Célestins Théâtre de Lyon, anthéa Théâtre d’Antibes, Le Liberté Scène nationale de Toulon

Ce projet a reçu l’aide de la Région Normandie, du département de la Seine-Maritime et de la Ville de Rouen
en partenariat avec
L’Opéra Comique
avec la participation de
Make Up Forever

La Piccola Familia est conventionnée par le Ministère de la culture / DRAC Normandie (compagnie à rayonnement national et international), la Région Normandie et la ville de Rouen

remerciements
Mathilde Bedel, Thierry Griffith, Sandrine Rey et leurs enfants Isaac, Kali, Selam, Ondine Simonot, Giovanni Van Elslande, Pierre Katuszewski, les équipes techniques d’accueil sur tous les lieux de la résidence, la compagnie Les Colporteurs, la compagnie Non Nova, la société Robert Juliat, L’École d’Art et du Design de Saint-Étienne (Jean-Philippe, Vincent et Bertrand), Mr et mme Sylvestre, Laure Rossen.

en mémoire de Véronique Nordey

l’histoire

Atrée et Thyeste sont frères jumeaux. Tandis que le premier règne à Mycènes, le second tente de lui ravir le trône, n’hésitant pas à s’emparer du bélier d’or de la royauté avec l’aide de la femme d’Atrée, qu’il séduit. Il est chassé de Mycènes à cause de ce vol et de cet adultère. Mais la vengeance d’Atrée n’est pas assouvie. Feignant de vouloir se réconcilier avec son frère, il l’invite à sa table mais lui sert le plus infâme des repas : les propres corps des fils de Thyeste qu’il a fait apprêter par ses cuisiniers. À la fin du repas, il révèle à son frère les mets qu’il a dégustés et se moque de ses imprécations. On dit que le soleil en recula d’effroi.

ce qu’ils en disent

Le théâtre romain est politique, philosophique, moralisateur, parce qu’il est, avant tout, un théâtre empathique. C’est « un consensus passionnel » : les spectateurs venaient pleurer de concert. L’empathie contient tous les aspects de la pensée et le théâtre romain nous y invite. Je suis convaincu que cette qualité propre à l’être humain (et à certains animaux) est la clef de la naissance, de la pérennité et de l’avenir du théâtre. Thomas Jolly

ce qu’ils en pensent

Thomas Jolly investira bien la Cour d’honneur du palais des Papes en ouverture de cette 72e édition, le 6 juillet, avec la tragédie antique de Sénèque Thyeste. Le metteur en scène d’Henri VI, de Richard III et de Fantasio va mettre son énergie pop au service de cette histoire terrible de vengeance familiale. Sur scène il y a aura de la fureur et des larmes, des enfants, de la musique. Philippe Chevilley, Les Échos





saison 2018·19

durée 2h10 salle Jacques Audiberti
  • vendredi 15 mars 2019 | 20h30
  • samedi 16 mars 2019 | 20h30

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.