saison 2020·21

  • métanoïa, le présage du papillon

Mélissa Prat, que l’on a beaucoup vue avec le Collectif 8, a été une superbe Élise dans L’Avare et le rôle principal féminin Bérénice dans Tu te souviendras de moi de Daniel Benoin.

le présage d’un beau spectacle

MÉTANOÏA LE PRÉSAGE DU PAPILLON

théâtre

de et avec Mélissa Prat
direction artistique Bénédicte Allard
création lumières et conception décor Samuèle Dumas
création musicale Clément Althaus
regard technique Guillaume Pissembon
costume Sophie Visentin
esthétisme du mouvement Marie Pierre Genovese
scénographie Jean Favennec

production L’Albatros et L’Éléphant
avec le soutien d’anthéa, théâtre d’Antibes, du Festival Femmes en Scènes, Lavoir Théâtre, Théâtre du Chêne Noir

l’histoire |

En psychanalyse, le terme « métanoïa » engage le changement et la libération. En l’espèce, ce sera celui d’une jeune femme qui cherche à comprendre par quel processus psychologique elle s’est laissée enfermer dans une relation toxique et dévastatrice pendant une dizaine d’années. Certes, elle a vécu une passion mais comment y survivre ? Comment se changer en phénix, renaître de ses cendres et trouver, un jour, la force de dire non ?

ce qu’ils en disent |

C’est un spectacle qui parle avant tout de résilience, de résistance et enfin de renaissance. Ce qui m’intéresse c’est comment dans une situation telle que celle qui est racontée on peut à n’importe quel moment reprendre le contrôle de sa vie, conserver la perspective d’une vie meilleure à partir du moment où on en fait le choix. Ce texte est donc une ode à la liberté des femmes, à leur indépendance, leur émancipation et surtout à l’affirmation de leur individualité. Mélissa Prat
Comment faire cohabiter passion et raison ? Comment nos petites voix intérieures influent-elles sur nos choix de vie ? Comment se positionner, trouver sa place et s’affirmer face à un autre tant aimé qui nous dépossède de nous-mêmes ? Autant de questions que Métanoïa soulèvera par de multiples « conversations » que la comédienne aura alternativement, tel un va-et-vient musical, avec son coeur et sa tête. Bénédicte Allard

ce qu’ils en pensent |

C’est une pièce d’une force incroyable qui raconte une relation d’enfermement et comment une femme se détache de ses liens. C’est le papillon qui éclot. Françoise Nahon, festival « Femmes en scène »

durée 1h15 salle Pierre Vaneck
  • mardi 25 mai 2021 | 20h30
  • mercredi 26 mai 2021 | 21h00
Vente à l'unité à partir
du samedi 26 septembre 2020 à 14h.
abonnez-vous en ligne

Bourse des spectateurs

La bourse des spectateurs est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.