saison 2018·19

  • couple

Un homme et une femme, la plus vieille histoire du monde. Quand on laisse à Gilles Gaston-Dreyfus et Anne Benoit le soin de l’incarner le résultat est loin d’être chabadabada...

duel sur canapé

couple

théâtre

texte Gilles Gaston-Dreyfus
avec Anne Benoit, Gilles Gaston-Dreyfus
collaboration artistique Gilles Kneusé
décor Nicolas Sire
lumière Fabrice Combier
costumes Carine Sarfati
son Jean Croc

production Théâtre édouard VII

l’histoire

Il est l’heure d’aller se coucher. Mais on traîne encore un peu au salon, en guise de beaux rêves, on se raconte des faits divers du voisinage. Le fiston a quitté la maison. Depuis combien d’années est-on ensemble, combien d’années encore ? Chacun sur un bout de canapé, on se fait du mal, ça fait du bien. On s’aime, on se tue. Couple est une déclinaison fantasque et cruelle sur la vie à deux. Dans le couple de Couple on se montre sans fard, à la fois lâche, odieux, drôle malgré soi. Dans ces scènes de ménage et de théâtre éclate toute la violence de l’amour.

ce qu’ils en disent

Clémence et Jean se risquent à se faire mal pour affirmer ce qu’ils sont individuellement, et pour que ce risque soit mesuré il s’exprime à travers une réalité pas toujours très réelle. Le trait n’est pas grossi ; ils se cherchent, s’attrapent, se relâchent. Ils se font rire aussi. À ce jeu-là on ne sait plus très bien qui est la dupe de l’autre. C’est peut-être nous. Le couple est le chaudron de nos sentiments mais aussi la bouée de sauvetage de nos existences. C’est ce « Je te tiens par la barbichette » qu’il est très amusant d’explorer avec la merveilleusement inspirante Anne Benoit. Gilles Gaston-Dreyfus

ce qu’ils en pensent

On pense à Scènes de la vie conjugale ou à la folie destructrice de Qui a peur de Virginia Woolf ? Gilles Gaston-Dreyfus prend le parti d’en rire. C’est méchamment drôle et, contre toute attente, plutôt tendre. Sophie Joubert, L’Humanité
Dans cette partition réglée au millimètre, Gilles-Gaston Dreyfus et Anne Benoit exécutent une véritable chorégraphie. On a rarement l’occasion de mesurer la différence entre des acteurs normaux et des acteurs supérieurement doués. Catherine Schwaab, Paris-Match
Au final de ce match rien n’est réglé, sauf notre plaisir de spectateur, peu habitué à être cogné avec un tel talent, si insidieux, en un ring où l’espérance va renaître au plus noir de la noirceur. Gilles Costaz, Webthéâtre.fr

saison 2017·18

durée 1h10 salle Pierre Vaneck
  • mercredi 18 avril 2018 | 21h00
  • jeudi 19 avril 2018 | 20h30
  • vendredi 20 avril 2018 | 21h00
  • samedi 21 avril 2018 | 17h00en plus
  • samedi 21 avril 2018 | 21h00

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.