saison 2017·18

  • christophe

D'un prénom il a fait un nom, Christophe, le dernier des très grands, revient avec un album étincelant de jeunesse et de trouvailles. Vertigineux.

la nuit lui appartient

christophe

concert

production Caramba Spectacles

l’histoire

Il s’est bâti une légende d’oiseau de nuit, de beau bizarre, de dandy un peu maudit et sa musique atteste de ces décalages. Christophe est en quelque sorte toujours à côté et pourtant on ne connaît que lui. Aline, Les Mots bleus, Les Marionnettes, Les Paradis perdus... Voici plus de cinquante ans que ses chansons occupent notre imaginaire. En 2016, après huit ans de relatif silence – car au moins cinq passés en tournée – il sort Les vestiges du Chaos, un album au titre crépusculaire, presque testamentaire, infusé lentement entre son antre parisien, Tanger, le Luberon et son voilier. Pourtant pas de redite ni passéisme dans ces compositions, du sang neuf, de l’art régénéré. Le vampire se porte bien. Son goût des ruines et de la poussière du temps passe par l’acuité, la présence, l’invention permanente. Du chaos vient la lumière.

ce qu’ils en disent

J’suis pas chanteur, j’suis pas musicien. Moi, je suis autodidacte. J’essaie de faire des trucs, de chercher, du son. J’ai pas appris le piano par exemple, je l’ai observé, j’ai pris des cours d’observation. J’ai eu envie, besoin, de comprendre ce que c’est, la mathématique d’un clavier. J’ai jamais voulu apprendre, sinon je serais peut-être pas là, d’ailleurs. Donc, la maquette de Définitivement, elle arrive en une nuit. 2 heures. Il est 2 heures du matin, je suis à Roussillon, dans la petite maison avec la piscine, je rentre, j’ouvre ma porte, j’entends la faille dans l’ampli. Alors, je fais une boucle, je fais des chœurs, des percus en tapant sur ma couette avec ce micro, là. Il y a rien d’autre. Depuis ce « yop » [du chant en « yaourt », sans paroles] que j’ai fait en 2012, jusqu’à aujourd’hui, il y a simplement eu la guitare et le texte en français qui sont arrivés, tu vois. Sur le moment, je savais de quoi ça allait parler, que je tenais l’ouverture de l’album. Cette idée que je propose quelque chose de légèrement différent. Christophe, entretien à Libération

ce qu’ils en pensent

Ce nouvel album de l’entrée dans le grand âge est aussi paradoxalement son plus adolescent, de mémoire récente. Gorgé de sève, de pulpe, de chair, où Christophe, en maître de marionnettes, redéploie l’éternité de sa figure d’homme aux mots galants, à qui les passions filent entre les doigts tel un sablier jamais comblé. Didier Péron et Julien Gester, Libération
Dans ce disque, Christophe renoue avec Jean-Michel Jarre. Éternel curieux de la musique des autres, capable d'écouter dans la même journée Elvis Presley, La Callas, Tchaïkovski ou l'électro très pointue du Canadien Black Atlass ou de l'Américain Nicolas Jaar, il multiplie les rencontres sur cet album : on y croise l'actrice Anna Mouglalis, Alan Vega (du groupe Suicide), la jeune plume Laurie Darmon ou le parolier Boris Bergman, compagnon de route d'Alain Bashung. Agence France Presse
Rien moins que l'album le plus passionnant de ce début d'année. Yann Bertrand, France Info

saison 2016·17

salle Jacques Audiberti
  • mardi 24 janvier 2017 | 20h00

Bourse d'échange de billets

La bourse d'échange est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.

Covoiturage

La bourse de covoiturage est actuellement fermée.
Elle sera disponible dès le début de saison.
Merci de votre compréhension.